Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

                                                Moussa Torna /Bretagne


A trois mois du mondial 2010 en Afrique du Sud, les préparatifs vont bon train autant  pour les organiseurs sur place dans le pays de Nelson Mandela  que pour les équipes qualifiées à cette grande messe du football mondial.La semaine aura été marquée par la tenue des matchs amicaux qui permettent aux entraîneurs de procéder à d’éventuels réglages  de leurs effectifs et surtout de corriger les lacunes et les dysfonctionnements dans les différents compartiments du jeu. Une rencontre parmi tant d’autres a retenu notre attention. Il s’agit du duel au sommet de l’équipe nationale d’Espagne, championne d’Europe en titre et numéro 1 au classement de FIFA contre la sélection nationale de  France, les bleus,  finalistes heureux de la coupe du monde 1998 et actuel lent en perte de vitesse pour de multiples raisons.

 


Les joueurs espagnols, au top de leur forme au cours de ces derniers mois sont décédés à imposer leur suprématie à l’équipe de France qui traverse une zone de turbulence aggravée par une qualification peu glorieuse en raison de la faute de main de Thierry Henry. Dès l’entame du jeu, Poyol et ses coéquipiers ont pris le match à leur compte en imposant un rythme de jeu à la maîtrise parfaite. Ils ne seront jamais   inquiétés par leurs adversaires du bleu qui se sont montrés incapables de s’offrir la moindre occasion de but. La domination espagnole leur ouvre le chemin de buts, d’abord Villa qui ouvre le score à la 21è minute, puis Sergio Ramos enfonce le clou à la 45è minute de la première. L’arbitre renvoie les deux équipes dans les vestiaires. Les choses ne s’arrangeront guère pour l’équipe de France qui a réussi à bousculer par moment les espagnols mais sans jamais les inquiéter. Le score en restera là au sifflet final de l’arbitre du match l’écossais Thomson.

 


Signalons par ailleurs la prestation très  décevante  des équipes nationales africaines engagées dans ce mondial 2010. Le Cameroun a concédé un nul 0 à 0 face à l’Italie, le Sénégal a battu la Grèce par 2 buts à 0, seule victoire enregistrée, la Cote d’Ivoire s’est laissée laminée par la Corée du Sud  2 buts à 0 tandis que le Ghana s’incline face 2 à 1 face à la Bosnie, l’Egypte a été largement battu par l’Angleterre par un score sans appel de 3 buts à 0, l’Algérie a subi le même sort face à la Serbie et enfin, le duel interafricain opposant l’Afrique Sud et son voisin Namibien s’est soldé par un score nul d’un but partout.Les équipes africaines sont  maintenant averties. Elles doivent mettre les bouchées doubles pour rattraper leur retard considérable sinon la coupe du monde sur le contient se fera sans eux c’est-à-dire qu’elles n’iront pas loin dans la compétition. Nous n’en sommes pas encore là. Ce qui veut dire toutes les équipes disposent encore d’un temps de grâce supplémentaire après quoi aucune d'entre elles n'aura droit à l'erreur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article