Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

                                                                 Moussa Torna/Rennes- Ouest de la France/ Photo AZB Toulouse
rehcauffement 66-copie-1Du 7 au 18 décembre 2009 se tient à Copenhage, ville du parlement national, du gouvernement et de la monarchie danoise le sommet mondial sur le climat  sous la banière et l'instigation de l'ONU. Les acteurs en présence que sont  les Etats, les organisations internationales, les organisations non gouvernementales et les simples citoyens placent un immense espoir à ce grand forum mondial. Les Chefs d'Etat des pays industrialisés et sous-développés face à l'extrême urgence des enjeux climatiques ont le devoir de trouver des solutions consensuelles justes, efficaces de nature à infléchir la tendance catastrophique qui gagne toute la planète.

Tout le monde s'accorde à reconnaître à quel point le réchauffement climatique dû  aux émissions des gaz à effet de serre fait courir à terme un dérèglement  total de la vie sur notre planète si à court terme nous ne faisons rien. Les inégalités entre pays riches et pays pauvres risquent de croître considérablement en raison de l'accentuation des phénomènes liés au changement climatiques : inondation, sécheresse, famine etc. La planète, bien commun à tous et source nourricière de l'humanité doit être préservée et sauvée.

C'est tout l'enjeu de ce sommet. La solution passe par la dimunition signicative des CO2 par les pays pollueurs et l'acception par eux et les autre des reègles communes à mettre en oeuvre pour le bien de tous. Les Etats-Unis et la Chine qui détienent le record en matière des émissions de CO2 sont pointés du doigt par les autres pays qui doivent également faire des efforts allant dans le sens souhaité.

Malgré le regain d'optimiste des uns et des autres, à la suite des déclarations encourageantes des dirigeants de ces pays, il faut éviter de verser dans un triomphalisme béat d'autant plus que par expérience, les grands forums comme celui -ci finissent  souvent par un goût d'inachevé. Toutefois, nous sommes convancus d'une chose. Le sommet de Copenhague au délà des divergences réelles entre les parties saura marquer les esprits par une réelle prise de conscience collective et surtout il jetera les bases d'une responsabilisation générale et individuelle sur cette prolématique de réchauffement climatique.

Pour gagner tous ensemble ce défi planétaire, les pays riches ont le devoir d'appuyer fortement par des aides financières, les pays pauvres qui sont de toute façon moins pollueurs que les prémiers. Il ne s'agit pas de s'accuser mutuellement mais c'est tout simplement question de rappeler les responsabilités des uns vis à vis des autres.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article