Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Les fonctionnaires tchadiens réclamaient une augmentation de leurs salaires.Au Tchad, les travailleurs du secteur public n'ont pas arrêté le travail, le mardi 2 avril 2013, contrairement à ce qu'ils avaient d'abord annoncé. Une trêve conclue la semaine dernière avec le gouvernement a permis d’éloigner la perspective d’une grève qui aurait pu paralyser l’administration publique.Après plusieurs semaines de discussions et malgré le fait que le gouvernement n’ait pas cédé sur l’augmentation du point d’indice, on est quand même arrivés à un accord entre celui-ci et les travailleurs du secteur public. Cet accord apportera malgré tout quelques billets de plus au salaire des fonctionnaires. « Tout compte fait, avec le nouveau reversement, les travailleurs, d’ici avril-mai verront quand même qu’il y a un plus sur leur salaire », explique Gounou Vaïma, chargé des négociations avec le gouvernement pour le compte de l'Union des syndicats du Tchad (UST). L’Union des syndicats du Tchad explique que cet appel à la reprise du travail répond à une stratégie: les salaires, légèrement augmentés ont permis la conclusion d’une grève sociale mais ceci devrait servir de tremplin à d’autres batailles. « Nous avons opté pour un apaisement et je crois que le gouvernement, de lui-même, saura que le point d’indice doit être ajouté, précise Gounou Vaïma. Il le fera de lui-même. Et s’il ne le fait pas, on a le temps de le persuader puisque le comité de dialogue social a saisi le problème et nous en discuterons le temps opportun ».Pour finir, les travailleurs du secteur public qui n'ont pas fait grève ce mardi 2 avril, retrouvent les avantages qu’ils ont acquis en 2011 en attendant d’engager de nouvelles batailles pour de nouvelles augmentations qui tiendront peut-être enfin compte de la vie chère.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article