Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

                                              
                                                          La Rédaction
Si  nous ne contestons pas les  sages africains qui  affirment que  « le monde est vraisemblable à un océan dont on connaît un petit bout de sa frontière, mais on ne connaîtra jamais l’autre bout qui détermine sa fin », ce  qu'ils  sont convainquants du début jusqu'à la fin de leur raisonnement.
  Et pour nouer le bout de notre corde avec celui de nos sages, on se permettra de dire qu’en matière de journalisme, il ya certes d’étonnement, mais jamais une surprise. Ceux qui ressentent une surprise sont ceux qui n’ont pas pris l’habitude de diriger leur intention vers le quotidien d’informations générales. Car, comme disait un philosophe arabe qu’il n’ya pas une autre grande surprise que le fait que nous soyons nés. Que dira-ton de plus important ?  Nous vous laissons donc lire cette information nous venant de la Chine.


En effet une Chinoise de 92 ans, originaire  de la province de Huangiiaotan dans le sud de  son pays fait encore parler d’elle selon notre correspondant, un chirurgien tchadien dans de nombreux journaux après avoir annoncé avoir « mis au monde «  un bébé pétrifié. Cette grande mère nommée Huang Yijun déclare à la presse régionale qu’elle n’avait pas d’argent pour retirer le fœtus après que les médecins de son puissant et riche pays lui aient dit qu’il était mort en 1948.  Elle n’avait donc rien fait à l’époque pour le faire sortir.

Cette grand-mère de 92 ans  n’a pas ressenti de forts symptômes liés à la  présence du fœtus dans son abdomen jusqu’à dernièrement  où elle a commencé à avoir des douleurs de plus en plus fortes au ventre. C’est un médecin qui a diagnostiqué le phénomène de  lithopédion après une radiographie. Elle a ensuite subi une intervention chirurgicale.Le lithopédion est un phénomène médical très rare qui se produit quand la grossesse n’arrive pas à terme et que le fœtus se calcifie dans le corps de la mère.

La grossesse, au lieu de se dérouler à l’intérieur  de l’utérus, se produit à l’intérieur de l’abdomen selon le chirurgien tchadien en 6 ème année de sa formation.  Selon lui, il s’agit donc d’une grossesse extra-utérine. Le fœtus et la poche amniotique se calcifient lentement pour protéger le corps de toute infection liée à la décomposition des tissus. Seulement 290 cas de lithopédions auraient été recensés dans le monde, excepté le continent africain qui n’a pas des moyens pour recenser des tels cas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article