Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

                                                                
                                                                      Sources de voyageurs
Même en amour, la patience a des limites. Un habitant de Montauban a ainsi craqué en début de semaine devant les tergiversations de sa compagne. Ces tourtereaux sont en ménage depuis un an. Un mois après leur première accolade, la jeune femme serait tombée enceinte. En tout cas, son compagnon en est persuadé. Depuis, il se plie à ses quatre volontés afin de satisfaire ses désirs. Sa femme sort en lui empruntant de l'argent. Lui, se rend à la Caf, afin d'obtenir le versement d'une allocation grossesse que sa femme obtiendra sur présentation d'un certificat de grossesse. Un papier que, bizarrement, son médecin tarde à lui faire. Et le concubin court, court. Mais, onze mois après, sa compagne est toujours enceinte.

Pas de trace du moindre bébé. Forcément, en début de semaine, il demande des explications. Très vite, la discussion s'envenime et dérape. Après avoir été frappée, la jeune femme alerte les services de police qui interpellent dans le calme de concubin. Ce dernier raconte son histoire et confie son incompréhension de voir sa femme encore enceinte au bout de onze mois. Il a été remis en liberté et devra se présenter avec sa compagne devant un médiateur. 

Le monde des humains est rempli des scènes parfois surprenantes et il est quasi impossible de les éviter.  Cette femme qui s'est enceinte, elle l'est peut-être on ne sait jamais, mais si elle le fait juste pour écroquer son époux, c'est malhonnéte et c'est manquer du respect à l'humanité toute entière.  D'ailleurs on peut dire qu'elle se trompe elle-même et plus tard si cela n'est qu'un pur produit du mensonge on partenaire ne lui accordera aucun respect.  Un adage populaire ne dit-il pas "qui fait l'âne ne doit pas s'étonner si les autres lui montent dessus".  Certes on sait qu'il est plus facile de déplacer un fleuve que de changer son caractère, mais il faut savoir maîtriser ses propres maux et éviter aussi de sortir des mots trompeurs.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article