Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Dans un communiqué de presse parvenu auprès de notre rédaction, la délégation Afrique du Front pour le Salut de la République (FSR) a suivi avec une extrême prudence et réserve, l’ouverture à Tripoli(Libye) des négociations accélérées entre le pouvoir de N’Djaména et une coalition d’opposition armée, dirigée par Ahmat Hassaballa  Soubiane.

D’après la délégation Afrique du Front pour le Salut de la République(FSR), la signature samedi 24 juillet 2009, de cet accord de paix, issu des pourparlers séparés, n’engage en aucun cas la responsabilité de ses membres et demeure nul et nul effet à ses yeux par principe et souci à la recherche d’une paix définitive au Tchad  à l’aide des voies et moyens de règlements politiques pacifiques.

Selon les responsables de la délégation Afrique du Front pour le Salut de la République, considérant que depuis 1993 à nos jours, tous les accords de paix signés avec le régime du Président Idriss Deby, ont été soient tragiques pour certains signataires dont les leaders de l’opposition démocratique et armée ou bien compromettants pour d’autres qui ont été sauvés in-extremis, une fois de retour au pays.

Tenant compte de cette situation et tirant la leçon des accords de paix antérieurs conclus avec le pouvoir tchadien, nous exprimons ici notre profonde inquiétude face à toute approche de paix qui sort du cadre inclusif de dialogue politique qui ne garantit pas la sécurité physique et morale des signataires dans la mesure où il a été prouvé au Tchad sous Idriss Deby que les négociations parcellaires n’ont jamais été un remède durable et approprié pour l’équilibre politique et institutionnel dans le pays.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article