Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara


Le Président de l’Association des Tchadiens de Midi Pyrénées a répondu à nos questions pour parler de la création d’une union regroupant l’ensemble des associations des ressortissants Tchadiens vivant en France :« Diaspora des Tchadiens de France ».

 

-Monsieur le président Amir Oumar Mahamat Dahab, pourriez-vous nous dire, les raisons qui vous amènent, vous les présidents des associations des ressortissants tchadiens en France de se regrouper autour d'une union générale?

-Pr.: On sait que ce n’est pas dans toute la France qu’on rencontre d’associations tchadiennes. Et même s’il existe elles n’ont pas partout les mêmes objectifs. Malgré toutes ces difficultés, nous,  les différents présidents représentant chacune de celles qui existent avons décidé de se regrouper autour d’Union de la diaspora des Tchadiens de France avec des raisons multiples sans toutefois les énumérer. Les Tchadiens de France ne sont pas les seuls ressortissants africains à se rassembler autour d’une grande organisation. Car, la plupart des communautés africaines en France ont une diaspora qui est le symbole d’une confédération d’associations entre autres celle des Maliens, des Sénégalais, des Camerounais et des  Togolais.

-Depuis combien des années êtes-vous regroupés en union et de quoi discutez-vous souvent lors de vos réunions à Paris comme ailleurs en France?

  -Pr.: C’est le 21 février 2009 que nous nous sommes retrouvés à Paris pour la création d’union de la diaspora des Tchadiens de France et ce fût l’occasion pour la première fois de débattre  les questions d’amendement de son statut, du règlement intérieur et enfin sur les cotisations des différentes associations tchadiennes créés dans certaines villes ou départements français. Ensuite, il y a eu deux autres rencontres. Ce qui fait que nous comptons trois réunions depuis la date de la création de cette union.

-Croyez-vous répondre aux attentes des Tchadiens dont la plupart éprouve souvent des difficultés liées à leur statut d’immigrés réguliers ou sans papiers ?

-Pr.: Bien sûr, nous avons des ambitions pour des bonnes actions en faveur  des Tchadiens de France et de même pour ceux qui sont au Tchad Par ailleurs, sachez clairement  que les difficultés liées aux démarches administratives comme la régularisation des sans papiers ou la délivrance des titres de  séjour dont font face certains de nos compatriotes ne relèvent pas de nos compétences.

-Pensez-vous être proches des Tchadiens de France  et de quelles manières?

 -Pr.: Nous voulons certes être proches de chaque Tchadienne ou Tchadien  pour combler le vide familial voire le dépaysement auxquels ils sont confrontés. Pour concrétiser cette  ambition, nous faisons appel à l’engagement personnel de  chaque compatriote tchadien.  Que chacun  mette du sien et se sente concerner. Car il n’y a pas d’acteurs d’un côté  et des spectateurs de l’autre. La contribution de nos compatriotes est sollicitée. La présence physique et le soutien moral  sont des actes  forts de sens.

-Pourriez -vous, nous dire le poste que vous occupez dans cette union des associations des Tchadiens de France et pourquoi l'aviez-vous accepté?

 PR.: Je suis administrateur de cette structure et  quant à la raison c’est bien simple : j’ai  accepté ce poste pour me rendre utile à ma communauté. Je ne veux pas resté un simple observateur pour des bonnes causes.

-Qu’ envisagez-vous faire  plus tard à Toulouse ou à Paris?

 -PR.: Dans les mois prochains, nous comptons accueillir beaucoup des Associations. Quant au nombre des Tchadiens vivants en France, je peux vous confirmer même les autorités Françaises ne  vous diront pas  exactitude les chiffres.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article