Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

  
 Quand le président tchadien a appris le décès de son homologue président Gabonais, subitement ses yeux sécrètent des larmes coulant comme s’il venait de  perdre l'une de ses épouses. Hinda  s’approcha vers lui en lui demandant les raisons. Il lui annonça la triste nouvelle en disant qu’Oumar du Gabon est décédé en Espagne. Elle n’avait rien compris et n’avait pas su exactement la personne morte dont il parlait. Elle lui redemanda s’il pouvait lui dire la personne, puisque dans le monde il ya assez d’Oumar.

C’est alors qu’il lui précisa  en ajoutant les autres noms du président Gabonais. Mais la première dame ne voyant aucun mal  lui répondit que tout être humain passera par ce chemin y compris eux-mêmes. Cette dernière phrase rendit furieux le président. Il alla s’asseoir sur une chaise non loin d'une  grande photo de famille que les présidents d’Afrique centrale avaient faite il y a de cela très longtemps au Gabon. Puis il appela Hinda avec un ton de colère comme s’il allait lui arraché une dent. Il lui demanda s’ils pouvaient faire l’amour avant de se pardonner et  ainsi oublier la mort d'Oumar Bongo.

Hinda lui affirma qu’elle fera trois jours sans amour en signe de deuil à l’honneur du président Gabonais. Cela attrista d’avantage son mari, qui déclara que l’amour n’a rien à voir avec la tristesse et cela n’empêchera pas les gens à mourir. Hinda  répondit en insistant sur ce qu’elle a dit au départ.

Certes, qu’elle n’aime pas Oumar Bongo Omdiba pour sa façon de se glorifier et surtout le fait qu’il avait assassiné l’époux de sa meilleure amie Gabonaise. Deby se leva et alla dans une autre chambre, parce qu’il trouva que son épouse perd ses nerfs. Là, le président tchadien fut très choqué. Il ouvrit une fenêtre de cette pièce qui fait face à son parc  automobile.

Subitement sans se rendre compte il commença à parler seul en disant  que ce qui lui fait mal quand il mourra ce n’est pas le fait de se séparer définitvement avec Hinda, mais  c'est surtout laisser ses grosses voitures pour d'autres chefs d'état qui le succéderont. Malheureusement Hinda suivait tout ce que son mari disait.  Elle lui répondit qu’elle a bien compris qu'il s’attache plus à ses grosses voitures qu’à ses épouses et surtout à elle-même.  Deby observa plus de trente minutes de silence avant de lui  déclarer que ses épouses et ses voitures constituent un héritage pour son clan après son décès.

Hinda lui demandant si son défunt ami Oumar Bongo faisait partie d’héritage de son clan puisqu'il venait de  décreter trois jours de deuil au Tchad à  son  honneur. Deby répondit qu’Oumar Bongo n’est pas un Zaghawas, mais c’est un Bantou sanguinaire. Hinda lui demanda s’il savait que Bongo est un sanguinaire Bantou  qu'est-ce qui le pousse à  se montrer très toucher ? Deby se retourna  à nouveau vers Hinda et lui donna une bise en signe de faiblesse. Car, il n’a plus des mots. Finalement
 qui est plus assassin et sanguinaire  que qui : le défunt Oumar Bongo ou Deby le Tchadien.
A vous de Juger !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article