Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

                                                        Article de Moussa Torna
Les citoyens des 27 pays européens, ont accompli leur devoir civique,  au cours d’un scrutin proportionnel, du 4 au 7 juin, en élisant  736 parlementaires qui siégeront à Strasbourg parmi lesquels 72 députés européens  français.
 

En France, plusieurs listes représentant diverses formations politiques ou coalitions ont sollicité les suffrages des électeurs français  estimés à 44 millions. Tous les grands partis traditionnels sont présents à savoir l’UMP du Président Sarkozy, le PS de Martine Aubry, le MoDem de François Bayrou, le FN de Jean-Marie Le Pen, la LO de Nathalie Arthaud et le NPA d’Olivier Besancenot  de même d’autres regroupements spécialement mis en place tels que  libertas du couple Villiers-Nihous, Front de Gauche du couple Mélenchon-Buffet, et Europe écologie du trio Bendit-Bové-Eva Joly.


A l’issue des opérations électorales qui auront  duré toute la journée, c’est finalement vers 20 heures que les résultats sont connus avec une nette victoire de la majorité.

Le premier enseignement à tirer c’est le taux record d’abstention de 59,5 % en net progression par rapport à 2004 établit à 57,21 %.

Le deuxième enseignement c’est le score très satisfaisant du parti majoritaire UMP et ses alliés qui font la course, seuls en tête du peloton avec 28,5% des suffrages.

Troisième et dernier enseignement enfin, c’est le mauvais score du Parti Socialiste qui  fait quasiment jeu égal avec Europe écologie, la révélation de ces  élections européennes 2009 avec un pourcentage de 16,2%.

Sur les plateaux de France télévisions et dans les sièges des partis et coalition en compétition, les personnalités politiques et les militants ont accueilli et apprécié  diversement ces résultats selon  qu’ils leur soient favorables ou non.

Le camp des gagnants qui débordent de  joie, c’est bien incontestablement le camp des militants de l’UMP et celui d’Europe écologie avec leur score exceptionnel.

Les perdants se retrouvent du côté du Parti Socialiste et le MoDem qui n’ont pas su faire aux électeurs, une offre de projet européen cohérent, viable, convaincant et crédible.

Par conséquent, à la place de pleurnicher ou de se rejeter mutuellement les responsabilités de cet échec, le mieux c’est plutôt de se mettre résolument au travail pour préparer les victoires futures pour les uns, tandis que pour les autres, victoire n’est pas synonyme d’arrogance, ni de triomphalisme mais plutôt cela implique des responsabilités supplémentaires auxquelles il faut savoir être à la hauteur.

Le match étant terminé comme dans un jeu de football, les joueurs qui sont ici, les hommes politiques de tous bords doivent se montrer fairplay les uns envers les autres en attendant le match de revanche qui aura lieu dans 5 ans.

 

                                                                                                              

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article