Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

                                   Gaya Ple Seïd/Nord d’Europe

Le terme générique générant, une «sémentalité» générale quant à la désignation de quelque chose comme cette date du 1 er décembre comme, journée de Deuil. En principe au lendemain de la mort du Maréchal du Tchad, paix à son âme, il serait déclaré journée de deuil à sa mémoire sur l'ensemble du territoire national ! Nous les orphelins, veuves, qui ont perdu leurs parents, maris, enfants pour la conquête du pouvoir le 1 er décembre 1990, nous étions en deuil depuis cette date là, cela fait 31 ans. Il existe plusieurs repères qui peuvent nous permettre de nous retrouver dans les dédales du deuil et de donner un peu de sens à cette palette de réactions parfois très intenses et déstabilisants. Toutefois, il est important de préciser que ce ne sont que des repères et non des vérités absolues ou des composantes essentielles d'un deuil. Rappelons que chaque deuil est unique et qu'il n'est nullement nécessaire d'éprouver toute la palette des réactions possible. La démocratie, en 621 avant notre èr, Dracon édité les premières lois écrites qui permettent les dérives liés au manque de règle clairement établies. Et s'ajoute le grec Solon en 640 avant Jésus-Christ serait à considérer le père de la démocratie. C'est au cours de son voyage en Egypte qu'il a reconnu pour la première fois cette nation d'égalité entre les humains. Solon répartit les citoyens en classe selon leur richesse, les plus riches participent aussi aux choix politiques.

C'est durant son apprentissage que Solon a lu des documents qui parlaient de la démocratie et de droit de grèves. Sur une inscription datant de la VIème dynastie, il fut que le peuple ne supportant plus les comportements des hypocrites et des malhonnêtes, qui provoque le soulèvement de celui-ci !Nous disons dont la démocratie prend ses racines principales dans les réformes engagées autour de la cité d'Athènes dans la Grèce antique autour de Vème siècle avant Jésus-Christ, c'est pourquoi, il est dit en démocratie, désigne à l'origine politique dans lequel tous les citoyens participent aux décisions politiques par le vote. Est-ce que cela est le cas au Tchad ? Dans le monde grec du Vème siècle avant JC. Athènes apparait comme une cité particulière, elle instaure une démocratie qui n'a jamais était célébrée ! Tous les citoyens peuvent participer à la vie politique du pays, en votant et en exerçant l'une des différentes fonctions publiques. Au Tchad, avant l'arrivée de MPS au pouvoir les élections ont eu lieu, avant l'indépendance et après. L'élection de Gabriel Lisette en 1952, l'installation des nouvelles institutions, l'affaire de Mauduit et les élections de 1951, les élections locales de 1952 et s'ajoute le référendum du 28 septembre 1958 etc...Le MPS a emmené la tuerie et les désordres dans le pays. Il existait la démocratie, la liberté avant la naissance de MPS...

Collaboration spéciale/Regards d’Africains de France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article