Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

                                           Gaya Ple Seïd depuis L’Europe du Nord

 Il  ne reste que 72 heures ! Cela fait 31 ans que le Mouvement Patriotique du Salut(MPS), la rébellion dirigée par Idriss Deby (et Maldom Bada Abbas...N.D.L.R) a pris le pouvoir au Tchad avec la chute du régime d'Hissein Habré. Le 1er décembre, chaque année, marque la célébration de la journée de la liberté et de la démocratie au Tchad. Afin de lui donner un caractère solennel, feu maréchal Idriss Deby Itno, paix à son âme a consacré par un décret, le 1er décembre 1990, journée de la liberté et de la démocratie. Depuis lors, cet anniversaire est célébré dans tout le pays. Le point d'orgue, c'est le 1 er décembre avec le défilé militaire, civil et un grand banquet agrémenté d’un grand concert. Impossible d'imager le budget avec certitude pour cette cérémonie nationale, énormes dépenses, millions ou milliards, argent jeté par la fenêtre...Tous les citoyens tchadiens se posent la question de savoir que fera le président de la transition avec cette fameuse date du 1 er décembre 2021 ? Que fera le Président de la Transition (PCMT), le général 4 étoiles son Excellence Mahamat Idriss Itno avec les festivités du 1er décembre 2021? Comment sera célébrée cette fête sans ses principaux pères fondateurs, notamment le Maréchal Idriss Deby Itno et Maldom Bada Abbas et les autres poids lourds du MPS ? Paix à leurs âmes.

Comment seront organisées ces festivités du 1er décembre 2021, telle que la traditionnelle fête de la liberté et de la démocratie, ou bien tout simplement ce sera la fête de tous les Tchadiens en liberté ? Que fera dans 72 heures, le Mouvement Patriotique du Salut (MPS) et ses alliés ce 1er décembre 2021 avec les festivités organisées tous les ans par eux ? Difficile de répondre à cette question puisque le MPS traverse une zone de turbulence et d’incertitude. Même s'il est encore trop tôt pour parler des échéances présidentielles, il ne fait aucun doute que les partis politiques commencent à se positionner sur ce nouvel échiquier politique supervisé par Mahamat Idriss Deby Itno(Kaka). Le MPS court-il le risque de se faire lâcher par ses alliés ? C'est une question que se posent certains observateurs avertis de la politique du Tchad. Sur la centaine de partis politiques de l'ancienne majorité, quarante leur ont répondu. L'alliance maintenue ! Le demi-dieu du MPS, Jean Bernard Padaré, est serein ! Il affirme que le socle constitué des partis fidèles à la mémoire du président Maréchal Idriss Deby Itno est toujours solide. En conclusion, nous verrons la suite dans 72 heures qui suivent, s'il y aura les festivités comme le défilé militaire, civil et les soirées dansantes  organisées à N’Djamena et en provinces ? Tout vient à point à qui sait attendre. Et chacun se forgera alors sa propre opinion !

Collaboration spécial/Regards d’Africains de France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article