Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Le Dictateur nicaraguayen a remporté sans grande surprise le simulacre d’élection présidentielle, a rapporté la RTBF citant la dépêche de l’AFP datée du lundi 08 novembre 2021. Déclaré vainqueur avec 75% des voix, le candidat Daniel Ortega s’est vu abattre sur lui un déluge de critiques de la communauté internationale et une sévère réprimande des Etats-Unis. Selon le président américain Joe Biden, il s’agit d’un scrutin de comédie et a brandi, lundi, la menace de nouvelles sanctions vis-à-vis de Managua. « Nous continuerons à avoir recours à la diplomatie, à la diplomatie, à des mesures coordonnées avec nos alliés et partenaires régionaux, aux sanctions et aux restrictions de visa» pour que « les complices des  actes non démocratiques «Nous continuerons à avoir recours à la diplomatie, à des mesures coordonnées avec nos alliés et partenaires régionaux, aux sanctions et aux restrictions de visa" pour que « les complices des actes non démocratiques du gouvernement Ortega-Murillo rendent des comptes », a indiqué Antony Blinken.

Les Etats-Unis et l’Union européenne avaient infligé des sanctions aux proches du chef de l’Etat. Bientôt, Biden va promulguer un arsenal de sanctions encore plus dures édictées par la loi RENACER, approuvée par le Congrès américain.  Managua risque d’être suspendue par l’Organisation des Etats Américains (OEA) lors de son assemblée générale prévue cette semaine. Interrogé par un rapporter de AFP, Elvira Cuadra, de l’Institut nicaraguayen d’Etudes politiques, s’est alarmée pour ce pays : «2022 sera assurément une année difficile pour le gouvernement nicaraguayen  mais aussi pour la population, aussi bien en termes politiques qu’économiques ».Cependant, pour l’analyste politique costaricien Kevin Casas, la marge de manœuvre de la communauté internationale s’est réduite, tandis que Daniel Ortega peut se tourner vers la Russie et la Chine.

Yowanga S. Moussa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article