Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

C’est inadmissible et triste à la fois qu’un tel sort maléfique frappe des enfants innocents ! L’Unicef parle d’une « étape honteuse ». Paix aux âmes des disparus ! .En effet, depuis hier mardi 19 octobre 2021,la RTBF a publié une information signée de l’Agence Belga, révélant un chiffre alarmant et honteux de dix mille enfants qui ont été tués et blessés au Yémen depuis le début du conflit, a affirmé mardi un porte-parole de l'Unicef à Genève, de retour d'une mission dans le pays. « Le conflit au Yémen vient juste de franchir une étape honteuse avec la marque de 10.000 enfants tués ou blessés, depuis le début des combats en mars 2015.

Selon l’Agence Belga pour la RTBF, ce qui fait quatre enfants tous les jours », a dénoncé James Elder, porte-parole du Fonds des Nations Unies pour l'enfance lors du briefing régulier de l'ONU à Genève.« Bien sûr ce sont les nombres que les Nations unies peuvent confirmer, un bien plus grand nombre d'enfants tués et blessés ne sont pas connus si ce n'est de leur famille », a-t-il souligné. M. Elder a indiqué que l'Unicef avait besoin de 235 millions de dollars « d'ici le milieu de l'année prochaine » pour pouvoir maintenir le niveau de l'aide.« La crise humanitaire au Yémen - la pire du monde - est le fruit de la convergence tragique de 4 menaces: un conflit violent qui perdure, une économie dévastée, des services réduits en ruines pour tous les systèmes d'aide, que ce soit la santé, la nourriture, l'eau ou l'assainissement, la protection et l'éducation, et une opération de l'ONU qui manque sévèrement de fonds », a souligné M. Elder. « Au niveau actuel de financement, et si les combats ne cessent pas, l'Unicef ne peut pas atteindre tous ces enfants » et « sans plus d'aide internationale ces enfants - qui n'ont aucune responsabilité dans ce conflit -, vont mourir », a-t-il martelé. Quatre enfants sur cinq au Yémen ont besoin d'aide humanitaire, soit un total de 11 millions, a aussi rappelé M. Elder. 400.000 souffrent de malnutrition aiguë et 2 millions sont privés d'école.

Ahmat Zéïdane Bichara

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article