Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Ce kidnapping de masse s’inscrivait dans une série d’enlèvements menés depuis des mois par des groupes criminels armés. Ces groupes mènent pillages, attaques et enlèvements. Ils sont d’abord motivés pour l’appât du gain et prennent pour cible des écoliers et des étudiants pour en obtenir des rançons. Ils n’ont a priori pas de motivation idéologique, à l’inverse des groupes djihadistes qui sévissent au Nigeria. La plupart sont relâchés après des négociations mais des centaines restent prisonniers dans des camps cachés dans des forêts. Les Islamistes de Boko Haram sont les premiers à s’être livrés à des rapts dans des écoles, avec l’enlèvement de plus de 200 jeunes filles dans leur dortoir de Chibok en 2014, suscitant l’émoi de l’opinion publique mondiale.

Ainsi, selon la publication de la RTBF de ce vendredi 24 septembre 2021 avec la participation de l’Agence Belga, trois personnes soupçonnées d’avoir enlevé dans le nord-ouest du Nigeria plus d’une centaine d’élèves dans une école chrétienne il y a deux mois ont été arrêtées, a annoncé jeudi soir la police. Le 5 juillet, des hommes armés avaient envahi le pensionnat du lycée baptiste Bethel Secondary School et enlevé 121 élèves qui dormaient dans leurs chambres. « Trois personnes parmi les suspects clé impliqués dans l’enlèvement des élèves de la Bethel Baptist High School ont été arrêtées », a indiqué un porte-parole de la police nigériane, Frank Mba. Un fusil d’assaut AK47 a été retrouvé chez chacun des trois suspects. L’enquête était toujours en cours. Depuis le 5 juillet, 100 élèves ont été libérés ou ont réussi à s’échapper, tandis que 21 restent encore aux mains de leurs ravisseurs.

Ahmat Zéïdane Bichara

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article