Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Suffit-il de dénoncer pour trouver des solutions durables contre ces « inégalités choquantes » d’accès aux vaccins contre le Coronavirus en Afrique ? En tout cas, l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS) a encore du pain sur la planche. En effet, dans cette information signée par l’Agence France Presse(AFP), mais publiée depuis le mercredi 25 août 2021 par la RTBF y compris d’autres médias à travers la planète, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déploré ce mardi 24 août les « inégalités choquantes d'accès aux vaccins »  contre le Covid-19, à l'ouverture d'une réunion annuelle virtuelle des ministres de la Santé du continent africain.« Dans le monde, 140 pays ont vacciné au moins dix pour cent de leur population, mais sur notre continent, seuls quatre pays ont pu atteindre cet objectif, en raison des inégalités choquantes d'accès aux vaccins », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS.

D’après ce premier représentant de l’OMS qui s’est exprimé dans un langage assez direct : « la crise liée au vaccin illustre la faiblesse fondamentale aux racines de la pandémie: le manque de solidarité mondiale et de partage, partage d’informations et de données, d’échantillons biologiques, de ressources, de technologie et d’outils ».Afin de renforcer la solidarité mondiale, le directeur général de l'OMS a appelé les pays africains à soutenir « un traité international ou tout autre instrument légal permettant d’améliorer la coopération internationale » en matière de riposte à la pandémie. Ce traité pourrait être discuté en novembre lors d'une session spéciale de l’Assemblée mondiale de la Santé.« Le dispositif Covax a livré 40 millions de doses de vaccin aux pays africains, ce qui ne représente qu'une petite fraction des doses nécessaires pour protéger les populations du continent contre les risques de maladie grave et de décès liés au Covid-19 », a également souligné Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

Ahmat Zéïdane Bichara

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article