Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Jusqu’à quand ce  conflit de Tigré aurait-il un jour des vraies solutions afin d’éviter aux populations de cette partie d’Ethiopie de payer un lourd tribut ? Publiée par la RTBF avec la signature de l’Agence Belga depuis le vendredi 23 juillet, cette nouvelle nous informe bien évidemment que les autorités de la région éthiopienne de l’Afar (nord-est) ont appelé la population à prendre les armes contre les rebelles de la région voisine du Tigré, laissant entrevoir un élargissement du conflit qui dure depuis près de neuf mois. « Chaque Afar devrait protéger sa terre par tous les moyens possibles, que ce soit des armes, des bâtons ou des pierres », a déclaré le président de la région, Awol Arba dans une interview diffusée par un média régional. « Aucune arme ne peut nous mettre à genoux. Nous gagnerons cette guerre grâce à notre forte détermination », a-t-il ajouté.

Ces deux médias belges reviennent en arrière sous forme d’un rappel que le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, Prix Nobel de la paix en 2019, a envoyé l’armée fédérale au Tigré en novembre 2020, après des mois de tensions croissantes pour destituer les autorités régionales, issues du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF).Il a déclaré victoire fin novembre après la prise de la capitale régionale, Mekele, mais les combats se sont poursuivis et fin juin, les rebelles pro-TPLF ont regagné la majeure partie de la région, dont Mekele.Dimanche, ils ont mené des opérations « très limitées » selon eux en région Afar, à l’est du Tigré, affirmant viser des troupes progouvernementales massées à la frontière des deux zones. Au moins 20 civils ont été tués et des dizaines de milliers ont été déplacés dans de violents combats dans cette région, a affirmé jeudi un responsable éthiopien. Les combats en région Afar révèlent le risque d’une propagation au-delà du Tigré de la guerre, qui a fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés, selon les Nations unies. Six régions éthiopiennes, ainsi que la ville de Dire Dawa, ont annoncé envoyer des troupes pour soutenir l’armée fédérale.

Ahmat Zéïdane Bichara

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article