Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Pourtant, il faudrait plus de données en temps réel d’octobre à avril. En effet d’après les commentaires de l’Agence Belga ayant été publiés par la RTBF depuis le samedi 22 mai, ce  volcan Nyiragongo, entré en éruption samedi soir dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), n’était plus surveillé depuis sept mois, faute de financements pour soutenir l’Observatoire de volcanologie locale, a rapporté la radio onusienne Okapi. « Pendant sept mois, soit depuis octobre 2020 jusqu’à avril 2021, le volcan Nyiragongo n’a pas été surveillé, l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG) n’ayant plus d’appui du gouvernement central ni des bailleurs extérieurs », a indiqué la radio, citant le directeur scientifique de cet organisme. « Le volcan est entré en éruption samedi vers 18H30 locales sur le flanc. Une coulée a coupé la route pour se diriger vers le Rwanda. Une autre coulée s’est dirigée vers le sud-ouest, vers Goma », a résumé Kasereka Mahinda, interrogé sur Okapi.

Interrogé sur la soudaineté de l’éruption par l’Agence Belga pour la RTBF, M. Kasereka a alors expliqué : « Un projet de financement de la Banque Mondiale s’est arrêté en juin […] à partir d’octobre, nous n’avons plus eu d’internet jusqu’en avril ». « Pendant tout ce temps, nous n’avions pas de données en temps réel, il n’y avait pas de frais de fonctionnement », a-t-il regretté, le budget de Kinshasa « ne nous arrivait pas ».Le rétablissement d’internet en mai, grâce à un partenaire américain, a « permis de collecter de nouveau des données » et « d’enregistrer de nouveau des signaux d’alerte ». « Nous avons compris qu’il fallait suivre la situation avec attention », avant d’être « malheureusement » surpris par l’éruption de samedi soir.L'éruption du volcan Nyiragongo a « épargné »  la ville de Goma,dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a assuré dimanche 23 mai le gouverneur militaire de la région, Constant Ndima, dans un court message audio diffusé par les médias publics. Le célèbre volcan est entré samedi en éruption, prenant tout le monde de court, y compris les autorités. Il s'est réveillé dans la soirée, crachant d'épaisses fumées et du feu. « Le ciel est devenu rouge », a raconté une habitante à l'AFP, témoignant « des flammes géantes sortant de la montagne », tandis que des odeurs de soufre se répandaient sur la ville. Les coulées de lave se sont interrompues dans la nuit de samedi 22 à dimanche 23 mai 2021, mais les habitants redoutent une reprise de l'éruption. D'autant qu'une dizaine de petits séismes ont été ressentis depuis l'aube.

La Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierre 24/05/2021 05:10

Besoin de credit en urgence ou pour un projet,contacter Mme Cottet afin d'etre satisfait comme moi . Je suis interdit bancaire mais grace a elle j'ai recu un credit pour surmonter cette periode de Covid 19.
Email: brigittecottet33@gmail.com