Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Publiée le vendredi 08 janvier 2021, cette information portant la signature de notre confrère Grègoire Ryckmans de la RTBF nous renseigne que sur  les réseaux sociaux, des infos circulent sur des personnes décédées dans des délais courts après avoir reçu une injection du vaccin de BioNTech-Pfizer contre le coronavirus. Des personnes sont bien décédées après avoir été vaccinées contre le Covid-19, mais il s’agit jusqu’ici de personnes âgées avec des antécédents médicaux graves. Depuis le début de la campagne de vaccination dans le monde, aucun lien direct n’a pu être mis en évidence entre le vaccin et des problèmes graves de santé qui en découleraient. Dans une publication qui a fait plus de 150.000 vues sur Tik Tok, on retrouve le reportage d’une chaîne de télévision sur des «décès signalés après l’injection du vaccin», avec la mention du Tik-Tokeur en rouge au-dessus : « problème de vaccin ». Le reportage utilisé est celui diffusé sur une chaîne de télévision : NTD News. Cette chaîne privée, basée à New York, a été créée par des Chinois et est diffusée sur le câble aux États-Unis. Dans la vidéo en anglais et traduite en français, la voix off explique que «des rapports faisant état de décès de personnes âgées quelques heures ou quelques jours après avoir reçu le vaccin soulèvent des questions sur la sécurité du vaccin Pfizer ».Il est question dans le reportage de quatre morts qui ont succombé quelques heures ou quelques jours après avoir reçu une injection du nouveau vaccin.

Grègoire Ryckmans nous apprend également que ce reportage a également fait l’objet d’un article publié par NTD le 2 janvier dernier qui fait mention de ces quatre cas, mais aucun lien pour sourcer les informations rapportées concernant ces quatre morts. « En Suède, un homme de 85 ans souffrant d’affections préexistantes est mort d’un arrêt cardiaque un jour après avoir reçu la piqûre ». Il s’agirait d’un cas reporté dans la région de Kalmar, dans le sud du pays. Le comté de Kalmar a annoncé dans un communiqué le 30 décembre qu’il « a fait un rapport sur des effets secondaires à l’Agence des produits médicaux en raison d’un décès dans un établissement spécialisé le lendemain de la vaccination contre la Covid ». Le communiqué précise bien, lui aussi, qu’il s’agit d’une personne « âgée qui souffrait de plusieurs maladies préexistantes. « En Israël, deux hommes âgés sont morts moins de deux heures après l’avoir reçu (le vaccin) ».Il s’agit probablement d’une référence au décès d’un homme de 75 ans qui est décédé le 28 décembre dernier, quelques heures après avoir reçu la première dose du vaccin de Pfizer.

Enfin d’après le travail du journaliste belge Grègoire Ryckmans, comme indiqué par plusieurs médias israéliens, cet homme souffrait d’une maladie du cœur, d’un cancer, et avait déjà subi plusieurs crises cardiaques. Autant la famille que le ministère de la Santé estiment qu’il n’y a pas de lien entre la vaccination et le décès de cet homme alors qu’une enquête va être menée pour déterminer les causes précises du décès. Le deuxième décès signalé après l’injection du vaccin en Israël, a également été signalé le 28 décembre dernier. Un homme de 88 ans a été déclaré mort chez lui quelques heures après l’injection du vaccin. L’hôpital qui soignait cet homme, a indiqué que l’homme souffrait de problèmes de santé «chroniques, complexes et difficiles ». «En Suisse, un homme de 91 ans est mort cinq jours après avoir été vacciné ».Il s’agit du décès d’un homme dans le canton de Lucerne après avoir été vacciné le 28 décembre dernier. L’agence suisse pour les produits thérapeutiques, Swissmedic, a confirmé l’incident, mais a déclaré que le patient souffrait déjà de multiples maladies. Les autorités ont déclaré que le patient était déjà malade et qu’un lien avec le vaccin était «très peu probable ». « Ni les antécédents médicaux ni l’évolution aiguë de la maladie ne suggèrent un lien de causalité directe entre le vaccin COVID-19 et le décès », a ajouté Swissmedic. L’Institut suisse précise que les pathologies dont souffrait cette personne nonagénaire permettent, à elles seules, d’expliquer la cause de la mort, ce qui figure d’ailleurs sur le certificat de décès. Il y a donc effectivement eu des personnes qui sont décédées dans les heures et les jours suivants après avoir reçu une injection du vaccin de Pfizer. Mais les affirmations qui circulent sur les réseaux sociaux concernant la dangerosité du vaccin sont souvent présentées de façon incomplète ou alarmiste. Pour les quatre cas recensés dans la publication Tik Tok, il s’agit de personnes âgées avec des problèmes de santé préexistant. Depuis le début de la campagne de vaccination, aucun lien direct entre le vaccin et des problèmes de santé graves n’a été prouvé.

La Rédaction

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article