Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Signé de son Secrétaire à l’Encadrement et à la Formation aux Droits de l’Homme Abbas Al-Hassan,la Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme( CTDDH) s'insurge à travers son Communiqué de Presse N°40/CE/2020 du mercredi 02 décembre 20020 contre une pseudo assemblée visant à destituer Mahamat Nour Ahmed Ibedou.Elle lui apporte donc un soutien indéfectible et profite de cette occasion pour informer  l'opinion nationale et internationale qu'un complot ourdi à un très haut niveau contre la CTDDH est en cours d'exécution. En effet, après la suspension illégale et arbitraire du Secrétaire Général par une ordonnance d’un juge véreux en l'occurrence Hamit Moustapha Nour il y'a quatre mois de cela et l'interdiction toute aussi illégale de la tenue de l'assemblée générale de la CTDDH par le même juge, le rejet de la récusation par le président de la cour d'appel aux ordres du ministre de la justice, un processus destiné à arracher la CTDDH de mains de ses responsables légitimes est engagé. Une pseudo Assemblée générale sera bientôt organisée par des usurpateurs à la solde du gouvernement avec des individus qui n’ont jamais été membres de cette organisation.

Selon toujours le Comité Exécutif de cette grande organisation de la société civile tchadienne, les instructions données par Idriss Deby au Ministre de la justice à savoir écarter le Secrétaire Général Mahamat Nour Ibedou de la tête de la CTDDH de manière illégale sont en train d'être exécutées. C’est ainsi qu'un ancien conseiller du Secrétaire Général de la CTDDH exilé en France vient d’être rappelé par le gouvernement qui a facilité son retour au pays grâce à un laissez-passer consulaire délivré par l'Ambassade du Tchad en France, afin de remplacer Mahamat Nour Ibedou avec l'aide de tout le système étatique. C'est désormais l'état tchadien qui s'est mis à combattre les membres de la CTDDH et le Secrétaire Général. La CTDDH prend à témoin l’opinion nationale et internationale contre cette forfaiture flagrante qui se déroule sous ses yeux. Elle reste toujours déterminée à mener le combat contre l'arbitraire, l'injustice et à défendre les opprimés. La Convention Tchadienne de défense des droits de l'homme exige du gouvernement Tchadien d'arrêter immédiatement ses manœuvres d'intimidations et déstabilisations qui portent atteintes à la liberté d'association pourtant garantie par la Constitution. À défaut, la CTDDH se réserve le droit d'engager une action judiciaire contre l'État Tchadien devant les Instances juridictionnelles internationales.La CTDDH entend exercer pleinement sa liberté de promouvoir et défendre les droits humains conformément à son statut et règlement intérieur. Elle apporte son soutien indéfectible à son secrétaire général Mahamat Nour Ibedou victime une fois de plus de la tyrannie du régime MPS.

La Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article