Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

A moins de deux semaines de l'élection présidentielle du 03 novembre, le lanceur d'alerte américain réfugié en Russie depuis 2013, est officiellement devenu résident permanent, si l'on en croit l’information publiée le jeudi 22  octobre par le journal suisse Le Temps citant l’AFP. Cet ancien consultant du renseignement américain recherché par les Etats-Unis, a obtenu la résidence permanente en Russie, selon son avocat. «Les services de migration de la Russie ont donné aujourd'hui à Snowden un titre de résident permanent», a déclaré à l'agence de presse Interfax Anatoli Koutcherena, l'avocat de l'ex-employé de l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA). Son avocat a précisé à l'AFP que son permis de séjour avait été prolongé pour une durée indéfinie et cela avait été rendu possible en raison de récentes modifications apportées à la loi russe sur l’immigration.

La demande avait été introduite en avril mais la crise sanitaire avait retardé son examen, a-t-il lancé. Avant l’obtention du titre de résidence permanente, il bénéficiait d'un premier droit d'asile d’une année, puis d'un permis de résidence de trois ans, prolongé en 2017. L'ex-agent de la NSA a fui son pays après avoir transmis à la presse des dizaines de milliers de documents prouvant l'étendue des activités de la NSA, et démontrant l'ampleur de la surveillance électronique exercée par Washington. La révélation de ces informations confidentielles avait suscité  de vives tensions entre les Etats-Unis et leurs alliés et la bienveillance des autorités russes à son égard avait provoqué la colère de Washington. En août, le président Trump a laissé entendre qu’il envisageait la possibilité de le gracier après avoir été inculpé d'espionnage dans son propre pays. Ce délit lui fait encourir jusqu’à 30 ans derrière les barreaux. Edward Snowden, privé de son passeport américain sur demande de Washington, s'était retrouvé à Moscou en mai 2013 après y être arrivé depuis Hong Kong et dans l'intention de trouver refuge en Amérique latine. Il s'était finalement retrouvé bloqué en Russie, où il a obtenu l'asile.

Moussa S. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article