Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Très bonne nouvelle en provenance du Canada et un bel exemple pour d’autres pays occidentaux ou latino-américains !En effet,une avocate de 47 ans a été nommée samedi à la tête des Verts canadiens, devenant la première femme noire à diriger un parti fédéral au Canada.Publiée ce dimanche 04 octobre 2020 par la RTBF,l’article de l’Agence Belga eut fait un bref rappel sur Annamie Paul, avocate spécialisée dans les questions internationales, originaire de Toronto, ayant déjà travaillé à la Cour pénale internationale.

Selon Belga, cette mère de deux enfants, fille d’immigrants des Caraïbes, se présente comme une« descendante d’esclaves ». Elle a salué un « moment historique » lors de son allocution après l’annonce des résultats du scrutin interne à Ottawa en début de soirée.« On fait quelque chose qui n’a jamais été fait dans la vie politique du Canada », a lancé l’avocate noire et juive, qui a rapporté avoir été victime d’attaques antisémites sur les réseaux sociaux.« Le colonialisme m’a volé mon identité originelle », a-t-elle ajouté dans son discours, se disant prête à soutenir les peuples autochtones notamment dans leur lutte contre le racisme systémique au sein de la police.Annamie Paul succède à Elizabeth May, qui a dirigé les Verts pendant 13 ans avant de quitter la direction du parti fin 2019, dans la foulée d’élections législatives fédérales où son parti n’a décroché que trois sièges de députés à la Chambre des communes.Mme Paul a annoncé que sous sa houlette, les Verts auraient deux priorités : renforcer la protection sociale des Canadiens et accélérer la lutte contre les changements climatiques, « la crise existentielle de notre époque ».La nouvelle cheffe des Verts sera candidate lors d’une élection législative partielle à Toronto fin octobre, dans la circonscription libérée après la démission surprise de l’ancien ministre des Finances libéral de Justin Trudeau, Bill Morneau.

La Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article