Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

A l’approche de la présidentielle américaine, le choix d’une colistière noire  comme vice-présidente semble s’imposer au candidat démocrate Joe Biden au lendemain du mouvement de colère contre le racisme suite à la mort par étouffement de George Floyd. C’est l’information publiée le mercredi 10 juin par la RTBF qui passe en revue les femmes noires pressenties pour former le ticket démocrate devant se présenter à l’élection présidentielle américaine de novembre. La grande favorite semble incontestablement la sénatrice Kamala Harris, l’élue de la chambre des représentants, talonnée de près la maire d’Atlanta Keisha Lance Bottoms. Ces deux femmes se sont distinguées par leur passion et l’émotion de l’émoi qui a envahi le pays en voyant la mort scandaleuse de cet Afro-Américain. Mais elles ont également leur trajectoire personnelle qui fait d’elles des femmes exceptionnelles des Etats-Unis. Leur côté a grimpé sur les sites de paris en ligne pour le choix de la prochaine colistière du candidat démocrate. Les bookmakers ne semblent pas se tromper. Le professeur de sciences politiques à l’université de Pennsylvanie estime que les électeurs afro-américains exigent une vice-présidence noire car la soif de justice, de changement des manifestants n’a jamais été forte depuis la mort le 25 mai de George Floyd.

Certaines des grandes favorites il y a encore quelques semaines ont soudainement chuté dans les pronostics. Il s’agit entre autres des sénatrices et ex-candidates à la primaire démocrate Elizabeth Warren et Amy Klobuchar, ou encore la gouvernance du Michigan, Gretchen Whitmer. Celles-ci ont la particularité d’être des candidatures blanches. Joe Biden avait annoncé dès novembre sa volonté de choisir une femme pour affronter avec lui le candidat républicain Donald Trump le 03 novembre prochain. Et Mieux, il avait souligné plusieurs fois, envisager des candidatures afro-américaines. Populaire chez les électeurs noirs, à qui il doit en bonne partie sa victoire dans la primaire démocrate, ce vétéran de la politique sait que leur mobilisation est décisive pour tout démocrate espérant gagner la présidentielle américaine. S’exprimant mardi soir sur CBS, Joe Biden a révélé que les deux dernières semaines avaient « accru le besoin et l’urgence de choisir quelqu’un qui est totalement en phase avec lui. « Je veux quelqu’un de solide et quelqu’un qui puisse, qui sera prêt à être président dès le premier jour », a indiqué celui qui sera le plus vieux locataire de la Maison-Blanche pendant les quatre prochaines années s’’il est élu en novembre. Il n’est pas exclu qu’un autre événement vienne influencer son choix malgré le bouleversement étonnant lié à la pandémie de coronavirus et la mort de George Floyd. Au demeurant, « Joe Biden a de nombreuses raisons de choisir l’une des candidates noires », s’hasarde  Kyle Kondik, politologue à l’université de Virginie.

Moussa S. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article