Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

L’Egypte compte officiellement 17.265 cas de personnes infectées par le nouveau coronavirus, dont 764 décès. Ainsi, Belga pour la RTBF, rapporte dans une information publiée depuis hier mardi 26 mai 2020 que le Syndicat des Médecins égyptiens a mis en garde le lundi 25 mai contre une « catastrophe sanitaire » à venir, blâmant la « passivité et la négligence » du ministère de la Santé face à la propagation du nouveau coronavirus parmi le personnel soignant en Egypte. Le Syndicat eut averti d’un « possible effondrement total du système de santé qui pourrait mener à une catastrophe sanitaire […] si le ministère de la Santé persiste dans sa passivité et sa négligence ».Plus de 350 médecins ont été infectés et 19 sont morts du nouveau coronavirus, a précisé le syndicat dans un communiqué. Quatre médecins sont décédés durant la seule journée de dimanche. Dès le mois de mars, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a prévenu que 13% des contaminations en Egypte touchaient le personnel soignant.
Belga rapporte aussi que le Syndicat des Médecins estime ce lundi  que la « responsabilité » de la hausse des cas et des décès chez les médecins revient « entièrement » au ministère de la Santé. L’organisation a également menacé le ministère de poursuites judiciaires pour ce qu’il assimile à un « homicide par négligence » à l’échelle de la profession. Depuis le début de la pandémie, le syndicat a maintes fois alerté les autorités sur le sort des soignants, à la fois sous-équipés et peu préparés à faire face au virus. Le manque de matériel de protection, l’absence de formations pour les praticiens qui doivent traiter des patients atteints de la maladie Covid-19 et le refus de leur faire passer des tests figurent en première ligne de leurs griefs. Le communiqué de lundi, sensiblement plus virulent que les précédents, a été publié par le syndicat après la mort samedi de Walid Yahya, un médecin âgé de 32 ans, des suites du virus sans avoir pu obtenir de lit dans un hôpital de quarantaine.
La Rédaction
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article