Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Les activités de service de livraison Uber Eats sont fortement perturbées dans certains pays. Raison pour laquelle notre confrère français Le Figaro citant l’AFP, a publié le 04 mai une information selon laquelle Uber Eats envisage de cesser son activité le 04 juin en République Tchèque, Egypte, au Honduras, en Roumanie, Arabie saoudite, Ukraine et Uruguay, mais l’activité de transport de personnes avec chauffeur ne sera pas affectée. Le service de livraison Uber Eats justifie cette décision par la stratégie «d’être en première ou deuxième position» là où cette activité existe, ce qui suppose « d’investir dans certains pays  et d’en quitter d’autres ». 

Le groupe précise que ces sept pays représentent seulement 1% des réservations mais 4% de ses pertes. «Conformément à notre stratégie, nous allons réinvestir ces économies dans des marchés prioritaires où nous nous attendons à un meilleur retour sur investissement », écrit Uber dans ce document.La pandémie de coronavirus a considérablement impacté l’activité de la plateforme américaine, qui a réduit de manière significative les besoins de transport dans le monde. Afin de compenser ses pertes, le groupe a notamment accru ses livraisons de plats depuis les restaurants.D’autres stratégies ont été mises en place depuis le début de la pandémie, comme la livraison des courses, et l’extension de ses services pour transporter des colis et des objets personnels. Uber, qui présentera jeudi ses résultats trimestriels, a déclaré qu’il avait suffisamment de liquidités pour surmonter la crise économique avec quelque 10 milliards de dollars de fonds disponibles.

Moussa S. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article