Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

C’est une bonne nouvelle qui serait certainement bien accueillie par la majorité des Populations camerounaises. En effet, l’Agence Belga signe cette information publiée depuis  le lundi 04 mai 2020 par la RTBF  où elle rapporte que le  Fonds monétaire international a annoncé ce lundi avoir déboursé 226 millions de dollars pour aider le Cameroun à combattre l'impact économique de la pandémie de nouveau coronavirus.Le Conseil d'administration du Fonds a approuvé le déboursement de ces fonds par le biais de son Instrument de financement rapide, qui permet d'accélérer le versement de fonds par rapport à d'autres moyens du FMI.

Selon toujours Belga, ces fonds d'urgence doivent « répondre aux besoins immédiats » du gouvernement camerounais résultant de la pandémie de Covid-19 et de la chute brutale des prix du pétrole.« La faiblesse de la demande mondiale, la baisse des prix des produits de base et les mesures de confinement pèsent sur les perspectives et entraînent un impact économique et social important », souligne le FMI dans un communiqué. « Les autorités prennent des mesures décisives pour limiter la propagation du virus et son impact économique et social », a relevé Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint, cité dans le communiqué, soulignant que ces mesures indispensables ont augmenté les dépenses budgétaires.Il salue néanmoins le fait que « les autorités restent attachées à leur programme de réforme » et qu'elles restent déterminées à « reprendre le chemin de l'assainissement budgétaire une fois la crise terminée afin de préserver la viabilité de la dette et d'assurer une reprise solide ». Comme pour les autres pays, le FMI souligne la nécessité de transparence des autorités camerounaises sur la manière dont ces fonds d'urgence seront dépensés.

Ahmat Zéïdane Bichara

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article