Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Le jeudi 16 avril, l’Economiste et analyste politique Kébir Mahamat Abdoulaye eut publié sur Facebook, un sujet de discussion autour de la Croissance démographique, en rapport avec la crise sanitaire causée par le Coronavirus. L’auteur a présenté succinctement la problématique en ces termes:«Coronavirus/Croissance démographique : le Tchad enregistre le taux de croissance démographique (3,5% par an) le plus élevé au monde. Aujourd'hui, Coronavirus a élevé considérablement l'oisiveté des Tchadiens à cause de la baisse d'activité, de couvre-feu et en outre, la chaleur est un facteur de libido et de fécondité. Comment conseiller et éviter un taux de natalité important pendant cette période de crise et déjà certains célèbrent même des mariages? »

Voici les réactions des internautes, qui ont bien voulu participer à ce débat riche et contradictoire reflétant ainsi une diversité de points de vue exprimés librement.  

Yaya Dillo Djerou Betchi : « La force de production et de consommation du Nigeria est un atout ou un inconvénient, d'après toi, mon frère Kebir? »

Abderamane Mahamat Saleh : « Yaya Dillo Djerou Betchi, une très pertinente question. Parfois nous faisons du mimétisme ou du suivisme de l'occident sans réellement chercher à savoir le bien fondé de ce qu'ils nous dictent. L'occident et ceux qui veulent les suivre sont libres de mettre au monde le nombre d'enfants qu'ils souhaitent. Il y a parmi eux, surtout les plus radicaux: restent dans le célibat. C'est leur choix....Mais qu'ils arrêtent de nous empoisonner avec leurs idées farfelues et tordues. Pour nous les enfants arrivent avec leurs débouchés et bénédiction. Il suffit d'encourager les gens á aimer le travail tout comme ils mettent au monde (des enfants). Nous sommes conscients, un individu de plus dans une société c'est une charge de plus mais en travaillant tout sera résolu. Travaillons et réfléchissons intelligemment pour le futur. N'ayons pas peur de la pitance et d'autres charges qui vont avec afin d'arrêter de mettre au monde. Tous les pays qui ont adopté les contrôles de naissance rencontrent des difficultés d’ordre social (population vieillissante en Europe, plus de garçons que de filles en Chine etc...) »

Kebir Mahamat Abdoulaye : « Cher frère Yaya Dillo Djerou Betchi, évidemment, c'est un atout ! »

Kebir Mahamat Abdoulaye : « Cher frère Youssouf Brahim, tu as soulevé ce verset hors contexte par rapport à la question de croissance démographique. D'abord, la cause de révélation de ce verset porte sur un sujet précis : les positions des rapports sexuels. En effet, A Médine (époque du prophète), les juifs ont propagé une information selon laquelle, la pratique de coït (rapports sexuels) par derrière avec sa femme, qu'on appelle aujourd'hui, la position de LEVRETTE, engendrait la naissance des enfants idiots. Certains musulmans ont eu trop peur de cette information car, eux ils pratiquaient la « levrette ». Décidaient d'aller demander le prophète (Paix et salutation sur lui). Ainsi ce verset a été révélé pour leur dire que vos femmes sont votre champ donc entrer dans votre champ comme vous voulez. C'est à dire pratiquez toutes les positions de votre choix sauf la sodomie.Voilà la vraie signification de ce verset. Il ne parle pas ni de la croissance démographique, ni interdiction de planning familial ».

Alain Yago Bann : « Tcheu! Kebir, position de rapport sexuel fait son entrée dans une statistique démographique? ».

Kebir Mahamat Abdoulaye: « Alain Yago Bann, tu n'as rien compris ! »

Alain Yago Bann: « Kebir Mahamat Abdoulaye,…J'ai très bien compris! »

Khalid Daoud :« Kebir Mahamat Abdoulaye, le taux de croissance démographique le plus élevé au monde ce n’est pas au Niger ? »

Kebir Mahamat Abdoulaye : «  Khalid Daoud, le Niger se talonne avec le Tchad avec 3,3% par an de taux de la croissance démographique ».

Khalid Daoud : «  Kebir Mahamat Abdoulaye, récemment, j’ai lu dans un document que où il est indiqué que c'est le Niger qui est en tête. Mais bon... »

Kebir Mahamat Abdoulaye : « Khalid Daoud, ça dépend d'une source à une autre et aussi de l'année de référence ».

Eva Souleyman : « Avec ou sans Corona, les Tchadiens font et feront des enfants et beaucoup qui se sont fiancés préfèrent prendre leurs femmes avant le Ramadan.Je ne sais pas ce qui aura changé d'ailleurs les femmes sont bien plus conscientes et pratiquent l'espacement ».

Souleyman Haggar : « Nous ne sommes que 15 millions d’âmes pour un territoire de 1284000km, il y a assez d'espace pour accueillir encore quinze millions d’âmes. Pour que cette population oeuvre pour notre développement, il faut beaucoup investir dans l'Education ».

Kebir Mahamat Abdoulaye : «  Doyen Souleyman Haggar, oui vous avez en raison si on considère le critère d'habitants au km carré, nous avons une grande superficie qui n'est pas habituée. Par contre, si nous observons la capacité réelle de l’économie tchadienne et des finances, elles ne peuvent pas assurer les conditions de vie nécessaires des populations actuelles et surtout de 15 millions de personnes supplémentaires. La croissance démographiques doit suivre la croissance économique qualitative ».

Souleyman Haggar : « Kebir Mahamat Abdoulaye, La capacité économique d'un pays est notion très relative. Le Tchad a des immenses terres cultivables et de potentialité énorme en matière d’élevage et d'autres ressources mal gérées. On peut être un pays d'un million d’âmes et mourir de faim, juste parce que nous ne faisons ce qu'il faut pour mettre en valeur nos capacités. Je crois qu'une pression démographique pourrait ouvrir les yeux de nos dirigeants et ils seront contraints d'avoir des résultats, sinon ils seront emportés par des révoltes populaires. Le problème de l'Afrique n'a rien à voir avec sa croissance démographique mais ça beaucoup avoir avec l'insouciance de ses dirigeants qui sont plus préoccupés par leur maintien au pouvoir que le bien-être de leur peuple. Je crois que la croissance démographique pourrait se régler tout seul si nous investissons beaucoup de ressources sur l'Education notamment celle des filles ».

Kebir Mahamat Abdoulaye : « Souleyman Haggar, faisons un raisonnement à partir de l'analyse microéconomique. Un chef de ménage qui réalise un accroissement du nombre de ses enfants plus vite que son revenu, toute chose étant égale par ailleurs. Ce chef de ménage verra sa capacité à nourrir et subvenir à sa famille se réduire face son revenu. C'est exactement le cas des pays en terme macroéconomique ».

Souleyman Haggar : « Kebir Mahamat Abdoulaye, Comment convaincre ce chef de ménage qui crois qu'avoir beaucoup d'enfants c'est un investissement? À travers le monde, à part la Chine, très peu de politiques démographiques ont connu un succès incontestable. Pour moi s'acharner sur la croissance démographique est un faux combat. Mettons en place une politique de développement basée sur les ressources humaines et on aura des résultats significatifs dans des délais raisonnables ».

Mbodou Abakar Adam Djarraye : «  Grand Kebir le taux le plus élevé au continent et monde c’est plutôt Niger avec un taux 3,8 .Source : IDH ».

Abdel Ourbo : «  Et la densité ?j'espère la plus faible au monde aussi ».

Kebir Mahamat Abdoulaye: « Abdel Ourbo, oui mais c'est après des pays comme la Libye.... ».

Abbatchary Mbodou : « Vôtre choix d’être malthusien ne me pose absolument aucun problème cependant les circonstances ne sont pas les mêmes et comme solution qu’est ce vous proposez? Séparer les femmes des hommes ou faire avorter systématiquement toutes femmes qui tomberaient enceintes pendant cette période ».

Ãbdëlsãläm Bëñ Mht : «  Quelqu'un n'a pas compris ici le message de M.Kebir ».

Mohamed Lassaad Mahjoub : «  Le plus important, est la période d'après la corona...
Selon une étude chinoise... Le taux de divorce a été multiplié par trois après la Corona en Chine.A mon avis le Tchad ainsi le monde entier ne sera plus le même après cette Corona...
Il aura une énorme crise sociale et économique...et surtout les taux des croissances démographiques n'auront plus les même valeurs ou importances..! »

Hamid Neby Sougoumi : « Le taux élevé de croissance démographique n'est-il pas un facteur de développement économique d'un pays ? L'économie c'est la production, et rien ne peut se produire sans l'homme. Prenons l'exemple du Nigeria ou de l'Afrique du Sud ».

Kébir Mahamat Abdoulaye : « Hamid Neby Sougoumi, une croissance démographique est à encourager en fonction de l'activité économique donc du développement économique et non l'inverse comme à l'image de ce dessin ».

Adoum Hassan Darbay : «  Le Nigeria est un géant aux pieds d'argile. Ne le preniez pas comme exemple. Son taux de croissance est dû aux produits des matières premières (gaz et pétroles qui représentent environ 90% des recettes) , mais pas grâce à sa masse laborieuse .D'ailleurs il y a une très mauvaise répartition des ces richesses. L'exode rural avec ses corollaires des villes taudis et bidons villes (de Lagos) montre que un fort taux démographique sans une économie diversifiée constitue un handicap. Si aujourd'hui t le bassin du Lac Tchad connait des problèmes sécuritaires c'est à cause de ce taux démographique mal-maîtrisée. Il y a un parallèle entre un fort taux de croissance d un pays comme le Nigéria et son IDH ».

Hamid Neby Sougoumi : «  Adoum Hassan Darbay, Le Nigeria n'est pas le seul pays en Afrique à posséder de gaz ou pétrole ou autres matières premières. Et la question d'insécurité, je ne pense pas que celà soit liée à la démographie ».

Hamid Neby Sougoumi : «  Kebir Mahamat Abdoulaye, Cette image unidimensionnelle ne montre pas grande chose sinon la croissance démographique, donc je ne vois pas le rapport avec l'économie ou la production sur cette graphique ? »

Ahmat Youssouf Galmaye : «  Hamid Neby Sougoumi, je suis d'avis ; une croissance sans rapport avec la production n'est rien d'autre allé droit vers la misère sociale ! »

Adoum Hassan Darbay : «  L'insécurité à été créée à l'intérieur du Nigéria avant d'être repoussé vers le Lac Tchad. Elle a été due à des malaises sociaux à cause d'une surpopulation et mal-répartition des richesses. C'était ainsi que les sectes ont profité pour pendre contrôle d'une jeunesse en chômage et sans espoir ».

Tahar Hemchi : « Comment conseiller et éviter un taux de natalité important pendant cette période de crise et déjà certains célèbrent même des mariages » ? Mon cher frere kebir, quelle mouche t'a piqué? »

Kebir Mahamat Abdoulaye : «  Tahar Hemchi, la question du niveau et la forme de la natalité, fécondité et de la croissance démographique est centrale en termes de santé publique, des infrastructures économiques...donc, des politiques publiques. Elle est aussi de la responsabilité individuelle et collective ».

Kebir Mahamat Abdoulaye : «  Ahmed Ismael Arym, souvent les deux pays sont cités ensemble et les taux différent d'une source à une autre et dépend aussi de l'année de référence ».

Soumaine MBougar : «  La croissance démographique ne doit pas être un frein à la prospérité de la société Tchadienne. La crise sanitaire actuelle nous donne un premier aperçu que l'Afrique pourrait être épargné d'une hécatombe du fait de sa jeune population. La forte taux de natalité n'entrave en rien le développement d'un pays contrairement aux certaines idées véhiculeés par les néo-malthusiens ».

Nestor Bureau Djimarem : «  Laisse ton analyse d’économiste et penseur richissime, nous ne sommes que 15 000 000 d’âmes pour 1 284 000 km2 dans un pays où les gens n’ont pas l’électricité 24/24h, ni d’eau potable... Tu veux encore les retirer leur seul moment de bonheur et de plaisir ? Tchadienne et Tchadien, multipliez vous ! »

Ali Bazingué Anir Abdel-salam : « Ma question est de savoir.Le couvre-feu et le confinement n'ont pas durée. Comment vous avez estimez un taux de croissance en un laps de temps voir 1-2 mois. Et la deuxième moi je rejette carrément l'affaire la chaleur est facteur de libido et la chaleur occasionnera l'envie sexuel, c'est pratiquement le contraire.Je suis d'accord si le taux de croissance démographique d'ici une année mais si vous pensez et dites actuellement y'a une croissance. J'y crois pas encore pour faire un bilan ».

Ahmat Bedei Toullomi : «  La croissance démographique est un atout à exploiter et non un poids à supporter. Vu l’immensité de notre territoire il n’y a pas de quoi a s’inquiéter car l’avenir du Tchad dépend aussi à cette explosion démographique mais l’on se demande la question de savoir; est-ce que le Tchad est capable de soigner, éduquer etc... cette jeune génération? »

Ali Mahamat Noor Drech : «  Le Nigeria est un modèle parfait donc la croissance démographique ne serait pas un problème au Tchad. Évitez l'excès de recherche due à l'excès de filière ».

Kebir Mahamat Abdoulaye : «  Ali Mahamat Noor Drech, le Nigeria est la première puissance économique de l'Afrique et premier producteur de l'or noir en Afrique. Malgré ses richesses, sa démographique dévient une préoccupation des politiques publiques ».

Ali Mahamat Noor Drech : « Vous donnez encore une raison que la croissance démographique n'est pas un handicape d'autant plus que la population Tchadienne est active hormis les richesses que le pays regorge. Le Tchad n'est pas encore arrivé à ce stade là. Comparaison n'est pas raison a-t-on souvent dit. Ce n'est pas parce que cela pose des problèmes économiques dans d'autres pays que vous le preniez pour modèle que cela poserait forcément ici les mêmes problèmes. Qui plus est, les grands économistes ne sont pas tous unanimes sur cette thèse car dire que la croissance démographique serait un problème dans les pays comme le Tchad est une vision courtermique ».

Alain Yago Bann : « Il faut aussi mettre à côté le taux de mortalité.Ça permettra de tirer la bonne leçon ».

AS Habib : « M. Kebir pourquoi réduire la croissance démographique alors le Tchad enregistre de taux mortalité maternelle, néonatale, infantile,... Le plus élevé au monde ? Avec un espérance de vie plus bas de l'échelle mondiale ».

Adoum Idriss Abgoudja : « A ma connaissance c'est le Niger qui a le taux le plus élevé au monde avec une moyenne de 7 enfants Directeur. Comme disait Déby naturellement le continent à de l'espace pour 3 ou 4 milliards carrément. Alors pour notre pays la densité par habitant est faible ».

Hotep Kémite : « Tant qu'on peut se multiplier là, rien ne nous arrêtera. Vos plans avec les Bill Gates pour nous réduire drastiquement vont échouer. La démographie, c'est le destin, c'est la force d'un pays monsieur Kebir ».

Issa Youssouf Tahir : « Dans certains pays la croissance démographique est un atout pour le décollage économique. La Chine et l'Inde sont les 2 foyers démographiques du monde. Mais êtes vous sûr que le Tchad est le pays où le taux de croissance démographique le plus élevé au monde mr Kebir? »

Kébir Mahamat Kabir : « Où est ton problème ? Veux-tu être l'avocat de nos détracteurs ? l'Afrique saura s'en sortir sans les avis toxiques de l'occident ! »

Nestor Bureau Djimarem : « Le Niger a une croissance démographique de 3,8% /an avec en moyenne 7,6 enfants par femme et 13,6 par homme, selon la dernière étude de l’Institut national d’études démographiques (INED).Laisse-nous, nous rattraper... »

La Rédaction

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article