Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

L'Économiste et analyste politique Kébir Mahamat Abdoulaye eut lancé il ya de cela quelques jours un débat large à travers les réseaux sociaux concernant les mesures préventives ou les gestes barrières pour limiter la propagation du Coronavirus, notamment le Couvre-feu institué par un décret présidentiel. En effet, contrairement à beaucoup de pays à travers le monde qui eurent opté pour le confinement total de leurs populations respectives, le Tchad, ce pays de la sous-région Afrique centrale avait décidé depuis jeudi 02 avril dernier par décret N°499/PR/2020 d’instaurer un Couvre-feu de 19 Heures à 6 Heures dans quatre provinces et dans la ville de N’Djaména. S’inspirant de cette grande décision venant de la part de son Président de la République Idriss Deby Itno, monsieur Kébir Mahamat Abdoulaye eut donc posté sa proposition qui est la suivante : « Je propose au président de la République de réaménager les horaires de couvre-feu pendant la période de Ramadan qui ayant commencé le vendredi 24 avril 2020. Beaucoup de personnes rompent leur carême auprès de leurs proches et c'est aussi la période de consommation, de mobilité de personnes ».Comme si le Chef de l’Etat Tchadien Idriss Deby Itno eut pris en compte la proposition de l’Economiste monsieur Kébir, quelques jours après il a recommandé le réajustement des heures du Couvre-feu, arrêtant les horaires de 20h à 5h du matin au lieu de 19h à 6h du matin comme c’était le début. On peut finalement dire par sa proposition de réaménager les horaires du Couvre-feu, monsieur Kébir Mahamat Abdoulaye eut obtenu de bons résultats qu’il attendait de la part des Hautes autorités administratives de son pays.

Voici les réactions des internautes Tchadiens ayant réagi pour ou contre la proposition de l’Economiste et analyste Kébir Mahamat Abdoulaye sur le réaménagement des horaires de Couvre-feu pendant cette période de Ramadan.

Hadjer Katianasa : « Et entre temps on en fait quoi avec l’épidémie mon cher Kebir Mahamat Abdoulaye? Justement ce couvre feu c’est éviter moins de contact et moins d’attroupement. Certes le ramadan est un mois de retrouvaille mais la santé avant tout ».

Hoguina Ndoringar : «  Hadjer Katianasa, donc la maladie se promène la nuit et le jour elle dort c’est  vraiment du suivisme ».

Abdelmanane Khatab : «  Kebir Mahamat Abdoulaye Je pense que les mesures sanitaires et de respecter le couvre-feu et les règles de distanciation sociale pour casser les chaînes de transmission...Tu soutiens le faite que certains de nos compatriotes rompent leur carême auprès de leurs proches et déjà contre les mesures. Je comprends très bien que notre tradition et notre générosité nous oblige à se regrouper autour de Iftar.On verra ce qu’ils en décideront les autorités ».

Kebir Mahamat Abdoulaye : « Abdelmanane Khatab, les contacts de personnes sont plus fréquents le jour que la nuit. Donc la pertinence du couvre feu est limitée puisqu'ils les contacts sont moins fréquents que pendant la journée, période de forte activité ».

Kebir Mahamat Abdoulaye : «Cher frère Abdelmanane Khatab, déjà la crainte de forte propagation de coronavirus qu'on avait ressenti en mars n'a pas eu lieu jusqu'à cette date. Ensuite ce n'est pas le couvre-feu qui a empêché une vague de contamination de virus sachant que le coronavirus ne circule pas que la nuit de 20 h à 5 h du matin. Enfin même sans le ramadan en période de Covid-19, on continuait à manger en famille dans la journée avec nos familles, proches et les gens se rencontraient aux marchés, funérailles.... »

Mahamat Ibrahim Ouchar : «  Nous partageons votre avis cher grand frère, et c'est une bonne proposition ! »

Adoum Tom Abakar : «  Que le couvre-feu doit être maintenu jusqu’à ce que la pandémie soit derrière nous. Le ramadan ne doit pas être une raison pou repousser déjà on va casser le jeûne à 18h20 donc il y’a 1h40mn pour permettre chacun de rentrer chez ».

Amina Tidjani Yayami : «  Très bonne proposition »

Abdel Ourbo : «  On attend son expiration le 29 avril et on ne renouvelle plus c’est mieux ».

Kebir Mahamat Abdoulaye : « Abdel Ourbo, certains ne peuvent partager et se rencontrer si tout le monde ne sors pas après 20 h ». 

Abdel Ourbo : «  Kebir Mahamat Abdoulaye, effectivement ».

Adam Ould Hassan Koromi : «  Je partage bien votre proposition ».

Deuzoumbé Zoutenet : «  Abdel Ourbo je suis d'accord avec toi. Mais c'est une question de la santé Publique. Car la foi personnelle chacun pourra faire jeûne à son domicile. Les Catholiques étaient aussi en carême et ils ont célébré la Pâques à la maison pour éviter la contamination. Donc je demande aussi à mes frères musulmans de respecter les mesures barrières pendant ce temps fort là. Surtout éviter de casser le jeûne en groupe et la prière en groupe aussi ».

Schillaci Motta: «  Le Couvre-feu, c’est avant tout une question sécuritaire. Il faut proposer quelque une mesure protectrice que de les exposer. Dans de telle circonstance Dieu a toujours une solution mon cher Kebir Mahamat Abdoulaye... »

Kebir Mahamat Abdoulaye : «  Cher frère Schillaci Motta, penses tu que le couvre feu a stoppé la propagation de coronavirus au Tchad ou bien que le virus ne circule que la nuit ? »

Schillaci Motta : « Mon cher Kebir Mahamat Abdoulaye, il ne peut pas stopper la propagation de la pandémie. Mais au moins il freine puis qu’il fait partie des mesures sécuritaires. Images pour peuple moins discipliné que le nôtre, sans ces mesures, nous ne serons pas ce chiffre des gens testés positifs même si cela reste douteux... »

Kebir Mahamat Abdoulaye : « Mon cher Schillaci Motta, aucune étude ou une enquête officielle n'a pu établir une corrélation entre la situation maîtrisée de la pandémie de coronavirus au Tchad et la mesure de couvre feu d'ailleurs qui ne s'applique même pas sur 30% du territoire national. Si la covid-19 avait atteint un seuil critique au Tchad, on aurait déjà en situation de confinement presque sur l'ensemble du territoire national. Donc le couvre feu est une mesure importante mais son impact contre la pandémie est limitée car d'autres facteurs (la fermeture de l'aéroport et des frontières, le climat chaud, le système d'identification très efficace des personnes qui ont été en contact avec des personnes malades, le faible trafic aérien du Tchad avec l'extérieur...) ont joué un rôle majeur ».

Arnaud Ngab : « Quelle est la raison de l’instauration du Couvre-feu ? Eh bien, cher Monsieur Kébir, il faut limiter la propagation du COVID-19 à travers les gestes, comportements et attitudes barrières dont « restez chez vous ! ». Quelle mobilité encore ? Les mosquées et églises sont fermées pour cette cause. Restez chez vous, autant que vous pouvez. Ce n'est pas en Ngambaye, c'est en français. Voilà ! Tout le monde ne devient pas sage en vieillissant ».

Mahamat Habib : « Arnaud Ngab, tu as parfaitement raison, mais de l'autre côté il faut savoir que beaucoup des musulmans cassent le ramadan en famille par manque des moyens, certains le casse dans les mosquées. Et le ramadan on ne peut pas faire exception comme le Hadj ou prière en groupe. C'est une obligation sauf quand on es malade. Pour vous faire savoir que l'heure de boire est entre 18:30 et si ton parent habite loin, il n'y a pas, car et je suis pauvre que dois je faire ».

Arnaud Ngab : « Mahamat Habib, Je comprends parfaitement votre point de vue. J'aimerais que le Tchadien lambda comprenne l'idée de l'instauration de ce couvre-feu. Quelle que soit votre religion, comportons nous comme des bons citoyens pour le bien de tous. Nous avons de nombreuses fêtes de Ramadan, de Noël devant nous. Nous devons souffrir. L'État doit sérieusement venir en aide aux pauvres ».

Kebir Mahamat Abdoulaye : «Arnaud Ngab, pour votre connaissance, le coronavirus ne circule pas que la nuit. Au contraire, en raison des activités, les contacts entre les personnes se passent globalement le jour et non entre 20 h et 5 h du matin. Enfin il n'existe aucune corrélation entre l'absence d'une vague de propagation de Covid-19 au Tchad et le couvre-feu même s'il demeure une mesure préventive utile ».

Mahamat Habib : «Kebir Mahamat Abdoulaye, il y'a corrélation mon ami, la température entre 20h et 5h avoisine le 20 degrés c'est un milieu propice. Dans la journée il fait Chaud, ça ralentit un peu. Le couvre feu vient compléter la liste des préventions ».

Kebir Mahamat Abdoulaye : « Mahamat Habib, le couvre-feu était une mesure alternative au confinement total réclamé par certains. Ensuite nous n'avons pas connu une vague de contagion au Tchad comme tout le monde craignait en mars et ce n'est pas grâce au couvre feu territorialement partiel. Il existe d'autres facteurs et explications dont le climat très chaud ».

Kebir Mahamat Abdoulaye : « Mahamat Habib, pour le climat, comme tu es à N'Djamena avec moi, nous ne connaissons pas une température qui avoisine le 20 degré la nuit. Peut être tu dors avec le climatiseur ! »

Mahamat Habib : « Kebir Mahamat Abdoulaye, mon frère avec SNE là, on n'y rêve même pas. Clim fait parti du décor de la maison ».

Bobo Lamana :«L’idée du couvre feu n’est-il pas justement d’éviter les rassemblements pour faciliter la distanciation sociale? Quel est donc l’intérêt de le lever pour au contraire autoriser les gens à se rassembler et manger ensemble? »

Left Ouledhille : «  Bobo Lamana, je me pose la même question...même en Arabie ils sont en mode « chacun chez soi »

Kebir Mahamat Abdoulaye : «  Bobo Lamana, d'habitude au Tchad sauf lors des cérémonies, il n'y a pas assez de rassemblements et des contacts la nuit et surtout à partir de 20 h jusqu'à 5 h. C'est plutôt pendant le jour que les contacts et les rassemblements sont fréquents et nombreux à cause de l'activité économique et autre préoccupation. Ce qui se fait en ce moment pendant cette période. Aller voir les marchés, les banques, d'autres services publics. Donc il n'existe pas rassemblement zéro, zéro manger ensemble.... »

Ferdinand Amadjibaye : «  Mauvaise idée M Kebir ».

Kebir Mahamat Abdoulaye : « Ferdinand Amadjibaye, pourquoi ? »

Karim El-Tabassy : « Ferdinand Amadjibaye,est ce que vous jeûnez pendant le mois de ramadan? »

Ferdinand Amadjibaye : «  Monsieur Kebir Mahamat Abdoulaye, je pense que les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre ce virus ont vraiment leur sens. En ce qui concerne le Ramadan, il serait souhaitable que les fidèles musulmans essayent de gérer ce moment béni en famille. Merci ».

Kebir Mahamat Abdoulaye : «  Cher frère Ferdinand Amadjibaye, personne ne doute de la volonté du gouvernement de lutter contre coronavirus. Le débat n'est pas à ce niveau. Cependant parmi les mesures qui sont prises, le réaménagement des horaires du couvre feu n'est pas un acte qui mettra en péril la volonté du gouvernement. D'ailleurs, il y a eu un réaménagement des horaires du couvre feu de 20 h à 5 h au lieu de 19 h à 6 h ».

Clément Mortordé : «  Et Covid19 dans tout ça? »

Kebir Mahamat Abdoulaye : «  Mon cher Clément Mortordé, la lutte contre Covid-19 est une nécessité de santé publique. Ai-je dans cette publication demandé le contraire ?

Clément Mortordé : « Kebir Mahamat Abdoulaye, non mon grand c'est juste que je croyais que le couvre-feu instauré par le gouvernement était lié aux mesures de lutte contre la pandémie. En plus les consignes nous demandent de rester chez nous or tu parles de casser le jeûne en famille ou chez des parents

Nathalie Vaesken : « Je pensais que le couvre-feu, c'est pour limiter la propagation du Covid19 (même si le Covid 19   circule aussi après 19h au Tchad) ». 

Kebir Mahamat Abdoulaye : «  Ma sœur Nathalie Vaesken, s'il existait un vrai risque élevé de contagion de Covid-19, le couvre feu serait insuffisant. Nous devons préciser que le couvre feu qui est appliqué sur moins de 30% du territoire national est une mesure préventive et non une mesure de traitement de Covid 19.

Enfant Du Désert : « On a dis de rester chez vous! Donc rompre le jeune chez vous aussi! »

Mahamat Ramadan Erdebou : «  Très bonne idée ! « 

Aziza Ali Salim : « Bonne idée vraiment !».

Faris Saleh : « Vraiment tu as bien vu mon frère »

Nganè Djaha Mala : « Moi je ne partage pas ce point de vue, pour des raisons simple : nous sommes face à une menace planétaire et la l’état doit prendre ses responsabilités afin de parvenir à ses objectifs premiers qui est la santé pour tous. Il n’y pas d’exception le Covid19… »

Dakide Souleyman : « Et aussi pour les mesures prises concernant les moyens de déplacement...ceux qui vivent au fond de la ville se déplacent difficilement, en plus avec le ramadan il sera carrément impossible de marcher à pied vu la chaleur... »

Ahmat Moustapha Mahamat : « Bien réfléchi frangin, je suis absolument d'accord ».

Mahamat Habib : « C'est une proposition salutaire, c'est aussi le dilemme qui s'installe. Le ramadan regroupe les gens, beaucoup des fidèles sont pauvres. Il n'ont pas des moyens et tout est fermé ».

Gimou Gimou :«Mais comment réfléchissez-vous mon future Président? Coronavirus c'est une chose et Ramadan une autre chose. La Sante et la Sécurité de la population est la première nécessite. Merci »

Seid Zebe : «Ne prenons aucun risque. Cette pandémie est grave et la sous-estimée serait une erreur monumentale. Jusqu'aujourd'hui il y a des gens qui ne croient pas à l'existence du Covid-19 ».

Ali Aboubakar : « Oui c'est mieux, s'ils prolongent jusqu'a 21h ».

Djamila Zakaria : « C'est une très bonne proposition monsieur Kebir Mahamat Abdoulaye ».

Lahdy Maïna Kampeté : « On dirait que la passion est subjective à toutes vos analyses.Depuis le début de cette pandémie et d'ailleurs bien longtemps, vous ne cessez d'écrire et faire de propositions à mon avis dépourvu d'un idéal type de toute situation que vous tenté vous même… »

Mahamat Idris Mouhyadine : «L'élan de solidarité pendant ce mois béni du ramadan doit être reconnu d'utilité publique afin que le gouvernement puisse accorder une dérogation spéciale aux pratiquants pour que la fête soit totale dans ces conditions et principes de base ».

Rola Rola : «  Très bonne proposition ».

Abdelkerim Boukar Ali : « Bonne proposition mon ancien de Sciences Pô Mr Kebir Mahamat Abdoulaye ».

Ism EL Ismael : «Je pense que le Niger va lever certains mesures à compter du vendredi prochain y compris le couvre feu sa serais bien si le Tchad suit mais bon »

Abdelrazic Hassane Arabi : « Sur quelle base et les raisons soutenables ? »

Kebir Mahamat Abdoulaye : «Abdelrazic Hassane Arabi, les raisons sont présentées dans la publication et tu peux en rajouter d'autres aussi ».

Daniel Ngadjadoum : « Kebir Mahamat, je suis parfaitement d'accord. Dès la prise de la décision de couvre-feu, j'ai posé la question de savoir en quoi le couvre-feu constitue l'une des mesures phares pour lutter contre le Covid 19 ? On à redouté une forte propagation de la maladie mais Dieu merci jusqu'à date.Cher Frère, le couvre-feu a certainement une autre raison que le Covid19. Vivement que ça s'arrête après le 29 ».

Bechir Hassan Adoum : « Le problème ne se limite pas sur le couvre-feu mais plutôt sur le confinement même ».

Mahamat Badawi : « Bonne proposition Doctat ».

Djibrine Khirachi : « Je me demande quand ils ont prit leur décision de Couvre-feu, s'ils ne savaient pas qu'il y aura le ramadan dans bientôt ? »

Amollah La Sagaie Socio-démocrate : « Djibrine Khirachi, merci frère »

Kaimba Ouadjonret : «  À chaque fois quand Kebir Mahamat Abdoulaye, propose quelque chose au président, un décret sort automatiquement quelques heures après. On a même l'impression qu'il annonce ce qui est déjà signé.

Hissein Yakhoub : « Très bonne remarque ».

Salkar Odo : «  Laisser les gens compétents dans le domaine (médecins, épidémiologistes et peut-être sociologues) proposer un plan de riposte et contentez vous de vous laver les mains c'est déjà bien, après s'il ya un volet économique vous pourrez faire quelque chose, mais lire et écouter les intellectuels tchadiens proposer quelque chose qui sort de leur domaine de compétence c'est juste ridicule ».

Abbas Adoum Adoudou : « Bonjour Kebir, tu as parfaitement raison ».

Ali Ahmat Senoussi : «  je partage votre avis et je souhaite qu'il va lire les tactiles de tes doigts ».

Abakar Kodrey : « Oui c'est mieux qu'il aménage les horaires ».

Atom Hassan : «  Je suis entièrement que de l'État doit réfléchir à améliorer temps de Couvre feu en période du Ramadan et pour simple raison c est un mois saint et de pardon. En cette période du Ramadan il y'a certains personnes n'ont pas la possibilité de casser le carême ils sont obligés d'aller chez le plus proche pour abstenir le Ramadan et pour rejoindre sa résidence il serait un peu difficile avec le couvre feu de 20h. Si possible je propose de 10h à 5h du matin afin de respecter les mesures de barrières prévue la Commission sanitaire sécuritaire de Covid-19 de la pandémie de Coronavirus ».

Ousman Aboubakar Abdraman : «  Que la paix soit sur vous ! Très bonne préposition, il faut ajouter aussi les prières nocturne du tarawih dans les mosquées.pas plus de 50 personnes ».

Djidda Djimy Amine Djimy : «  Exactement ! »

Wal Dar : «  Nous avons probablement deux gouvernements opposés dans ce pays... l'un prend des mesures l'autre se négocie hum que devons nous attendre de cela? »

Deuzoumbé Zoutenet : «  Kebir Mahamat Abdoulaye, pour barrer la route au COVID-19, nous devons éviter d'aller casser le jeun chez les parents et la prière commune. Car la Santé est avant tout prioritaire ».

Kebir Mahamat Abdoulaye : « Deuzoumbé Zoutenet, au nom de lutte contre Covid-19, on n’a pas pu tout interdire : l’administration publique et privée, les marchés (une partie), le rassemblement à moins de 50 personnes....continuent à fonctionner ».

Deuzoumbé Zoutenet : «  Kebir Mahamat Abdoulaye, la France, l'Italie et les Etats-Unis d'Amérique sont entrain de payer le prix de cette négligence. Nous n'avons pas les moyens pour faire face, Respectons les mesures barrières même si le port de cache nez n'est pas obligatoire chez nous, faisons-le ».

Nadj Mahmat : «  Réaménager les horaires du couvre-feu peut amener certaines personnes à ne plus appliquer les mesures de protection et d'hygiène préconisées ainsi que la distanciation sociale. Je propose ceci: chaque ménage ayant la capacité financière de prendre en charge la ration de rupture de jeûne de certains proches qu'elle le dégage en numéraire ou en nature et le remette à ces proches qui pourront à leur tour en faire bénéficier leurs familles respectives (femme, enfants et autres personnes sous tutelle). Ainsi, la chaîne de contamination sera réduite et le proche aura quelques choses à mettre sous la dent ».

Moïse Ralbaye : « Voilà comment les intérêts égoïstes nous ont conduit à une prison universelle (confinement, les mesures et autres), tragédie cette année... »

Youssouf Tallaf Badé : «  C'est très bonne proposition pour L'État ».

La Rédaction 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

https://kurt-finanzen.wixsite.com/kreditangebot 28/04/2020 02:51

Für diejenigen, denen von Banken Kredite verweigert wurden, für diejenigen, die eine andere Ansicht der Kreditaufnahme haben, sind Lösungen möglich, einen kostenlosen Kredit zu erhalten, wie z. B. persönliche Kredite. Für Arbeitslose, die Kredite aufnehmen wollen, im Ruhestand oder in der schwierigen Situation des Bankverbots oder der Überschuldung, ist es wieder möglich, sich unter bestimmten Bedingungen und durch die Erfüllung bestimmter Anforderungen, einschließlich Rückzahlungsgarantien, Geld zu leihen. Wenn Sie diese Bedingung erfüllen können, dann kontaktieren Sie uns! Wir können Ihnen zwischen 5.000 und 1.500.000 Euro bei einer maximalen Rückzahlungsfrist von 40 Jahren gewähren.

CONTACT :
E-mail : kurt.gruppen.finanzen.de@gmail.com
Telefone / Whatsapp infos : +31687281475
SiteWeb : https://kurt-finanzen.wixsite.com/kreditangebot