Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Si le projet s’avérait concluant, la lutte contre la pandémie du Covid-19 aurait fait un bon de géant. Bien qu’aucun vaccin ne soit  disponible,  cette information rapportée par la presse canadienne et publiée par Le Devoir, fait état d’un projet ambitieux initié par une organisation caritative britannique qui ferait du chien un allié de taille dans la lutte contre le coronavirus. Le projet consisterait à  entraîner des chiens dans la détection du virus en reniflant des échantillons prélevés sur les patients. Medical Detection Dogs collabore avec la London School of Hygiene & Tropical Medecine et l’Université de Durham pour ce projet.

Récemment, la même équipe a prouvé que les chiens étaient capables de détecter le paludisme. Chaque malade émet apparemment une odeur particulière. Les résultats de recherches antérieures attestent que les chiens pourraient détecter la maladie de Parkinson, des infestions bactériennes ou même de cancer. Six semaines suffiraient pour former un chien. Après cet entrainement, les chiens pourraient alors être capables de détecter toute personne infectée, même si elle est  asymptomatique, pour lui permettre d’être testée formellement. Ces chiens pourraient être déployés dans les lieux publics ou les entrées par lesquelles des voyeurs étrangers arrivent au Royaume-Uni. Le chef de l’équipe de la London School of Hygiene & Tropical Medicine, professeur James Logan a expliqué dans un communiqué que « d’autres maladies respiratoires, comme le Covid-19, modifient l’odeur corporelle, et il y a donc de fortes chances que les chiens soient en mesure de le détecter ».

La Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article