Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Des millions d’Américains frappés par les effets de la pandémie de Coronavirus, se tournent vers les Banques alimentaires, qui multiplient ses distributions avec la crainte de ne plus satisfaire sous peu la demande grandissante. C’est le journal Le Temps qui tire la sonnette d’alarme dans sa publication de samedi 18 avril 2020. Notre confrère renseigne que des files de voitures immenses, comme le millier de véhicules présents à Pittsburgh en Pennsylvanie, mardi dernier, dont les besoins de la banque alimentaire ont accru de 38% en mars. On observe un peu partout, de la Nouvelle-Orléans à Détroit, les scènes similaires, ce qui prouve de signes d’une population privée de ressources, en attendant les chèques promis par le gouvernement fédéral dans le cadre de mesures d’accompagnement en raison de la crise sanitaire.

Un Sommet a nul doute été atteint le 9 avril à San Antonio, Etat du Texas, où quelque 10 000 véhicules se sont présentés, certains dès la veille au soir. Toutefois, une lueur d’espoir pointe à l’horizon avec l’arrivée de nombreux dons, en nature ou en numéraire. J. M Smucker connu comme un contributeur ordinaire, il a acheminé des palettes supplémentaires dans l’Ohio, et Jeff Bezos, première fortune mondiale, a remis 100 millions de dollars à Feeding America. Selon le directeur général de l’Akron-Canton Regional Foodbank, Dan Flowers, le plan de soutien exceptionnel à l’économie, voté fin mars par le Congrès, réserve 850 millions de dollars de nourriture pour les banques alimentaires. «Ça nous remettra en selle», dit-il. Mais le tout est de tenir jusque-là. «Ce qui m’inquiète, ce sont les six à huit prochaines semaines.

Yowanga S. Moussa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article