Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Le Président Directeur Général de la Société des Médias Visionnaire à le Plaisir de vous inviter à honorer de votre présence à l’ouverture officielle de la Radio Vision F.M La 1027MHZ et à la Célébration du 4ème anniversaire du journal Le Visionnaire Mardi 10 mars 2020 à 9 heures précises au siège du Groupe SOMEVI,situé sur l’Avenue Jacques Nadjingar au quartier Atrone dans le 7ème arrondissement de N’Djaména-Tchad.

En rappel, le  6 décembre 2019 dans les locaux du Journal Le Visionnaire, une cérémonie de remise des attestations de fin de formation fut organisée par SOMEVI.Ce jour-là 16 jeunes formés en Techniques de base de l’écriture journalistique sont concernés.  Selon les responsables de SOMEVI,la formation en techniques de base en écriture journalistique organisée par la Société de média visionnaire (Somevi) a duré deux semaines. Sur 70 candidatures, 16 ont été retenus pour bénéficier cette formation, une toute première édition organisée par la Somevi. Aussi ,ce même vendredi 6 décembre 2019 qu’ a eu lieu la cérémonie de remise des attestations à ces aspirants journalistes en présence du représentant de la Haute autorité des médias audiovisuels (Hama).Pour le PDG de Somevi, Allahondoum Juda, ces jeunes doivent relever le défi en journalisme : « vous êtes désormais outillés en techniques d’écriture journalistique, notamment en radio, télévision, presse écrite et en ligne. Il vous revient désormais, de relever les défis. Le métier du journalisme est passionnant et exige de vous de la rigueur, du courage et du professionnalisme. La vérité et la neutralité doivent guider vos plumes, caméra et micros afin que vous soyez des excellents journalistes. »Dans le même ordre d’idée, le représentant de la Hama Laoro Gondjé salue l’effort fourni par la Somevi. « Nous allons maintenant capitaliser d’une manière indirecte et puis nous soucier de temps en temps à ce que la Somevi fait. » Et pour ces jeunes, il les interpelle à faire un travail assidu dans le respect de l’éthique et de la déontologie et, les a rappelés que le travail d’un journaliste n’est pas un métier qui enrichit.Les bénéficiaires expriment leur satisfaction dont Sainta Nguizamadi Dorcas : « c’est déjà un chemin pour que je puisse affranchir la vie professionnelle en journalisme. Je suis très ravie de cette formation. »Les deux semaines de formation ont permis aux jeunes futurs journalistes d’être situés selon leurs capacités. Que ce soit en télé, radio ou la presse écrite et en ligne.

La Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article