Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Après avoir minimisé l’ampleur de l’épidémie de coronavirus, le président américain fait tout pour se racheté avant qu’il ne soit trop tard. Ce soudain revirement serait accompagné d’une tempête de colère, rapporte Vanity Fair. L’information a été reprise et mise en ligne par Gala.fr, qui révèle par ailleurs l’existence de vives tensions entre Trump et son gendre. Ce dernier s’est attiré les foudres de son beau-père mécontent de lui pour l’avoir mis dans une situation inconfortable, en lui prodiguant de très mauvais conseils concernant la gestion de la crise sanitaire. C’est loin d’être un cas isolé puisque Donald Trump est souvent raillé, soit pour ses Tweets invraisemblables ou son apparence physique. Cependant, la polémique visant le locataire de la Maison-Blanche est certainement encore plus grave au regard de sa répercutions sur la scène internationale. Le Chef de l’exécutif américain  n’a pas pu rapidement mesurer la gravité de l’épidémie de coronavirus en gestation sur le territoire américain. Il y voyait juste un simple problème de querelle politique et médiatique. Cependant une fois rattrapé par la dure et implacable réalité imposée par le Covid-19, il a radicalement changé de discours.

L’accélération de la propagation du virus, l’effondrement des marchés voire l’économie mondiale et la découverte d’un cluster à Mar-a-Lago, l’ont fait changer d’avis sur la question épineuse de la gestion sanitaire du moment. Un volt-face forcé vécu comme une maladresse politique, que le président n’aurait pas du tout appréciée en l’attribuant directement à son gendre, Jared Kushner, selon le média numérique Vanity Fair. « Je n’ai jamais entendu autant de personnes au sein de la Maison-Blanche dire combien Trump est énervé après Jared », a expliqué un ancien employé au média. Les conseils mal avisés de son gendre lui restent en travers de la gorge comme un arrête d’un poisson. Le président américain est  amèrement dans le regret d’avoir fait confiance à son gendre. Beaucoup autour de lui, l’ont déconseillé de suivre les conseils de son gendre, son épouse Melania y compris. Néanmoins, Jared Kusher aurait convaincu son beau-père de ne pas déclarer plus tôt l’état d’urgence, en prétextant que « cela ferait plonger les marchés financiers », a dit un ancien cadre de la Maison-Blanche.    La grosse colère de Trump est également motivée par le fait que c’est bien toujours Jared qui avait vanté les tests de dépistage en ligne de Google, pourtant le géant du Web n’est qu’au début de ce projet. Le président qui s’en est accaparé, a vite déchanté et cela lui a valu de sévères critiques de la presse, l’accusant de faire la publicité d’un produit inexistant. Un mensonge qui ne semble pas être du goût du président américain.

Moussa S.Yowanga

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article