Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

D’origine canadienne mais fraîchement naturalisé américain, le célèbre américain, le célèbre rockeur canadien Neil Young a clairement fait son choix en appelant les électeurs à voter pour le candidat Démocrate Berni Sanders bien placé pour remporter les primaires lors de la primaire de novembre. C’est la RTBF qui a publiée depuis le 19 février cette information rapportée par l’agence Belga. Le chanteur considère que Donald Trump constituait une «une honte » pour son pays. Il n’a pas hésité à le fustiger dans une lettre ouverte sur son site internet où il accuse ouvertement le président américain d’être responsable de la destruction de « nos ressources naturelles partagées, notre environnement et nos relations avec nos amis autour du monde »  Âgé de 74 ans, Neil Young s’adresse au président en ces termes : «Vous êtes une honte pour mon pays » «Je ne juge pas les personnes qui ont voté pour vous. Je  soutiens leur droit à s’exprimer, même si on leur a menti et qu’ils ont cru à ces mensonges, ce sont de vrais Américains », a-t-il encore ajouté.

 Le musicien canadien, qui a vécu aux Etats-Unis durant des décennies, a obtenu la nationalité américaine cette année afin notamment d’acquérir et d’user du son droit de vote lors de la prochaine élection présidentielle. Appelant à soutenir le candidat à l’investiture démocrate Bernie Sanders, car il estime que celui-ci cherche à «protéger directement le futur de nos enfants ». Le musicien a également critiqué l’utilisation par Donald Trump de ses chansons lors de ses meetings électoraux, tout en avouant ne rien pouvoir faire pour l’en empêcher. «A chaque fois que « Keep on Rokin » in the Free World ou une autre de mes chansons est jouée à vos meetings, j’espère que vous entendrez ma voix. Rappelez-vous que c’est la voix d’un citoyen américain qui paie ses impôts et qui ne vous soutient pas », a-t-il précisé.  

La Rédaction

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article