Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

La campagne américaine pour l’élection présidentielle de novembre 2020 semble bien lancée avec la confrontation entre le démocrate et ancien maire de New York Michael Bloomberg  et le président américain Donald Trump, lors du Super Bowl, grand événement annuel  du football américain, pendant lequel chacun envisage de dépenser des millions de dollars dans une brève séquence publicitaire. L’information qui circule depuis le 08 janvier, a été rapportée par l’agence Belga et publiée par le site de la RTBF. Il est prévu par l’équipe de monsieur Bloomberg, la diffusion télévisuelle d’un spot de 60 secondes lors de la finale du championnat de football américain, qui aura lieu début février à Miami en Floride, devant quelque 100 millions de téléspectateurs. 

C’est en réponse à l’annonce  sur le site d’informations Politico qui a révélé que l’équipe de campagne de réélection de Donald Trump avait acheté 60 secondes d’espace publicitaire lors de cette finale. «Quand la campagne Trump   a décidé de diffuser une publicité pendant ce grand match, la campagne Bloomberg  répliqué en achetant elle aussi un spot : Mike contre Trump », a confirmé Michael Frazier, porte-parole du candidat démocrate, dans un message électronique.  Le prix ni le contenu des 60 secondes qui seront diffusées lors de cette finale qui constitue pour les publicitaires, le nec plus ultra du « primetime ». Selon des spécialistes, une publicité unique de 30 secondes durant le match est facturée quelque 5,6 millions de dollars, soit 10 millions environs pour 60 secondes. Ce duel publicitaire, qui se fera à la veille de la première primaire démocrate dans l’Etat de l’Iowa le 03 février, dénote de l’importance du  coffre-fort dont disposent le président et son rival newyorkais. Donald Trump et son parti ont annoncé la semaine dernière avoir récolté un total de 463 millions de dollars en 2019,soit le double de la somme dont possédait la campagne de Barack Obama durant la même époque avant sa réélection de 2012. S’agissant de son rival l’ancien maire de New York âgé de 77 ans et l’un des hommes les  plus riches du monde, il a déjà dépensé  jusqu’à 100 millions de dollars de messages publicitaires depuis son entrée officielle dans la compétition pour la primaire démocrate en vue de l’élection présidentielle de fin novembre prochain. Mais monsieur Bloomberg n’est pas encore bien loti dans les sondages, qui le place en 5eme position parmi les 14 prétendants derrière  Joe Biden, Bernie Sanders, Elisabeth Warren et Pete Buttigieg.

Moussa S. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article