Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Même si cette enquête menée par l’Institut belge de santé ne s’est préoccupée que de leurs populations. Néanmoins, on peut déjà apprécier son importance et la manière à laquelle elle a été commentée par la journaliste Camille Toussaint depuis hier mercredi 11 décembre 2019 pour le compte de la RTBF. Ainsi selon notre consoeur Camille Toussaint,si nous vivions dans un monde sans tabac, l’espérance de vie des Belges augmenterait de 2 ans. C’est ce qui ressort de la nouvelle étude de Sciensano, l’Institut belge de santé. Fumer reste l’un des plus grands facteurs de risque pour la santé, malgré la diminution continue du nombre de fumeurs. L’organisme Sciensano a établi divers scénarios afin de mesurer l’impact du tabac sur la population. Ces scénarios explorent différents futurs où la consommation de tabac serait plus faible (à divers niveaux) voire inexistante.

Elle indique également que ces scénarios mettent en lumière les effets néfastes de la cigarette. En effet, ils considèrent que lespérance de vie des Belges augmenterait de 2 ans si nous vivions dans un monde où le tabac n’a jamais existé. L’âge moyen passerait donc de 81 à 83 ans.Même si l’espérance de vie ne fait qu’augmenter, fumer a un impact important sur la qualité de vie. On relève 19% de fumeurs en Belgique, en ce compris 15% de fumeurs quotidiens. Selon la dernière enquête de santé réalisée en 2018 par Sciensano. « Les fumeurs vivent en moyenne 4 ans de moins que les non-fumeurs et 7 ans de moins en bonne santé », explique Rana Charafeddine, chercheuse chez Sciensano. Le tabac peut être à l’origine de maladies chroniques comme le cancer, des maladies cardiovasculaires ou respiratoires et peut empirer les conditions médicales préexistantes.

La Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article