Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

C’est une observation de la RTBF avec ses Agences liée à la mobilisation aujourd’hui mardi 17 décembre 2019 de tous les Syndicats français. Selon donc la RTBF avec certainement les multiples Agences collaborant avec elle, en ce 13e jour de grève illimitée dans les transports en France, la mobilisation contre la réforme des retraites en France pourrait atteindre un sommet ce mardi 17 dans la rue à l’appel, pour la première fois, de tous les grands syndicats du pays. Ils espèrent une mobilisation importante pour faire plier le gouvernement. Les cortèges verront défiler cheminots, enseignants, fonctionnaires, avocats, magistrats en grève… Mais aussi des internes, médecins et soignants mobilisés dans toute la France pour réclamer davantage de moyens pour l’hôpital.

Selon toujours la RTBF,les syndicats CGT, Force ouvrière, la CFE-CFC, Solidaires et la FSU marcheront pour réclamer le retrait pur et simple du projet, en essayant de profiter des difficultés de l’exécutif. La CFDT, plutôt modérée jusqu’ici, prendra également part au mouvement. La démonstration de force du 5 décembre, avec 806.000 manifestants selon le ministère de l’Intérieur dans les rues au premier jour du conflit, servira de référence, davantage que la mobilisation en net repli d’il y a une semaine (339.000).Le gouvernement est fragilisé par la démission lundi 16 décembre de l’artisan du plan de Réforme des retraites Jean-Paul Delevoye, décrédibilisé par des soupçons de conflit d’intérêts après avoir omis de déclarer plusieurs affaires professionnelles. Le Premier ministre se retrouve donc en première ligne. Mais cette démission ne semble rien changer à la détermination du gouvernement, selon un porte-parole. La réforme demeure, « nous ne la retirerons pas ».Les organisations syndicales les plus contestataires laissent planer la menace d’une poursuite du mouvement pendant les fêtes de fin d’année, au risque de se mettre à dos l’opinion publique qui a jusqu’ici soutenu les grévistes. Dans la foulée de la journée de mobilisation, le Premier ministre Edouard Philippe compte recevoir les organisations syndicales et patronales représentatives pour des réunions bilatérales mercredi 18 , suivies d’une « multilatérale » jeudi 19 décembre 2019.

Ahmat Zéïdane Bichara

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article