Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Une adolescente a vécu un calvaire durant trois mois pour avoir été enlevée et séquestrée par un jeune homme âgé de 21 ans, rapporte le journal de Montréal. L’adolescente américaine a été contrainte de  passer trois mois  chez son ravisseur, selon de sources médiatiques américaines qui divulguent l’information. Du nom de James Patterson, il avait fini par reconnaître en mars dernier, avoir tué par balle James et Denise Closs, avant d’enlever  leur fille âgée de 13 ans, prénommée Jayme, dans la petite ville de Barron au Visconsin. L’affaire a suscité  l’indignation  en Amérique par sa brutalité. Le meurtrier n’a laissé aucune chance aux parents de l’adolescente, qu’il avait choisie sans la connaître, en la voyant monter un matin dans un bus scolaire.

Selon des documents de justice, le ravisseur a passé les trois mois à dormir ensemble dans le lit de la jeune adolescente, mais il se serait senti incapable de lui faire l’amour puisqu’il se sentait coupable d’avoir assassiné ses parents. A la place de l’agresseur, il se serait mis à jouer à des jeux de société avec elle,  remarque le New York Post. Durant sa captivité, l’homme l’a maltraitait, la frappait. Il lui est arrivé de lui crier après, et l’a menacée dans les semaines ayant précédé sa fuite. Vendredi dernier, le ministre de la Justice du Wisconsin, les bureaux du shérif  du Comté de Baron et du comté  de Douglas ont publié des milliers de pages, dont certaines fortement caviardées détaillant  les 88 jours pendant lesquels  Patterson a détenu Closs en capacité dans sa maison  située à Gordon.  Le 10  janvier, ce sera le jour où  Jayme Closs  s’est évadé. En mai, Patterson a r été reconnu coupable de double meurtre  et d’enlèvement  et a été condamné.

Moussa S. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article