Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Une surprenante information datée du 23 décembre nous parvient de la RTBF selon laquelle le président américain s’est de nouveau attaqué aux parcs éoliens samedi déplorant que la production de l’éolien provoque en réalité de grosses émissions de carbone.  Trump a asséné ces affirmations lors d’un discours prononcé devant le cercle d’étudiants conservateurs « Turning point USA ».  Il a admis devant les participants qu’il n’avait « jamais compris l’attrait des centrales éoliennes. « Je n’ai jamais compris le vent », a ouvertement déclaré Donald Trump (I never understood wind). Je connais très bien les éoliennes, je les ai étudiées mieux que quiconque. Et je sais que c’est très cher. Elles sont principalement fabriquées en Chine et en Allemagne, très peu sont fabriquées ici, presque aucune, mais elles sont fabriquées, et si vous êtes dans le domaine, vous savez que d’énormes quantités de fumées et de gaz sont rejetés dans l’atmosphère ».

Le Président américain enfonce le clou en faisant une réflexion d’ordre cosmique : «Vous savez que nous avons un monde, n’est-ce pas ? Et notre monde est minuscule comparé à l’univers. Il y a tellement, tellement d’émanations, partout. Vous parlez de l’empreinte carbone, mais les fumées sont rejetées dans l’air, oui, rejetées, que ce soit de Chine ou de l’Allemagne, c’est rejeté dans l’air ».  Pour les détracteurs des centrales éoliennes, aux Etats-Unis ou ailleurs, invoquent souvent les émissions de carbone des fabricants de béton et d’autres matériaux utilisés dans la production des parcs éoliens pour justifier les refus de poursuivre la construction de ces parcs. Cependant, l’Association américaine de l’énergie éolienne (AWEA) a remarqué que les parcs éoliens  du monde entier ont  produit suffisamment d’énergie pour éviter 200 millions de tonnes de pollution carbonique provenant de la combustion de combustibles fossiles l’année écoulée, et elle estime que la plupart des centrales éoliennes remboursent leur propre emprunte carbone dans les six mois suivant leur mise en service. Le président Trump est un récidiviste car il y a quelques mois, il avait déjà créé une autre polémique en laissant entendre que le bruit des éoliennes pouvait provoquer le cancer, et que dès qu’il n’y avait plus de vent, la production d’électricité s’arrêtait.

Moussa S. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article