Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Renfermée sur elle-même, l’économie de la Corée du Nord se porte mal. Selon le journal RTBF qui a publié hier lundi 30 décembre l’information rapportée par l’agence Belga, le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un s’est vu contraint d’avertir les principaux responsables du Parti des Travailleurs au pouvoir de la gravité de la situation économique du pays et a demandé la mise en place de mesures d’urgence afin d’y remédier. Les propos leader nord-coréen sont rapportés lundi par des médias officiels, alors que le parti a ouvert samedi ses travaux, à quelques jours de l’échéance de l’ultimatum lancé pour la fin de l’année par Pyongyang à Washington. A défaut de progrès dans leurs discussions sur le programme nucléaire nord-coréen, Kim Jong Un a promis avait promis à son rival américain un cadeau de Noël.

Prenant la parole, lors de la session du Parti, le leader nord-coréen a déclaré publiquement que le moment était indiqué pour donner « un tournant décisif » au développement économique de son pays. Il a donné des directes aux dirigeants ainsi réunis des missions précises à accomplir « afin de corriger de toute urgence la grave situation que rencontrent les principaux secteurs industriels de l’économie nationale », a rapporté lundi l’agence officielle nord-coréenne KCNA. L’une des particularités de ce pays opaque, c’est qu’il ne publie jamais de statistiques économiques, les seules données disponibles concernent ses résultats financiers provenant de l’étranger. En juillet, la banque centrale nord-coréenne avait estimé que la croissance  de l’économie du pays, soumis à des sanctions internationales, a diminué de 4,1% en 2018, soit la plus importante contraction depuis la famine dévastatrice dans les années 90. Actuellement, les négociations sur le programme nucléaire nord-coréen  sont au point mort depuis l’échec du sommet de Hanoï  en févier entre monsieur Kim et le président américain Donald Trump. Et pourtant le rapprochement entre les deux dirigeants remonte en 2018. La Corée su Nord continue ses provocations en menant une série d’essais de tirs de projectiles à partir de sa base de lancement de fusées de Sohae.

Moussa S.Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article