Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

L’information en question provient de l’Agence France Presse(AFP),mais publiée depuis hier mercredi 25 décembre 2019 par la RTBF. Ainsi,selon l’AFP,« une dizaine » de soldats tués dans une nouvelle attaque dans le nord du pays, selon des sources sécuritaires.

Une dizaine de soldats burkinabé ont été tués dans la nuit de mardi 24 à mercredi 25 décembre 2019 lors d'une attaque contre un détachement militaire à Hallalé, dans le nord du Burkina Faso, ont rapporté à l'AFP des sources sécuritaires. « Une patrouille du détachement militaire de Namssiguia a été attaquée dans la nuit de mardi à mercredi », a déclaré à l'AFP une source sécuritaire. « Une dizaine de militaires ont été tués dans cette embuscade qui a eu lieu à Hallalé », localité située près de Tongomael, dans la province du Soum.Ce mercredi 25 décembre, le Burkia Faso a subi la pire attaque djihadiste depuis cinq ans faisant 42 morts.Trente-cinq civils, dont 31 femmes, et sept militaires (quatre soldats et trois gendarmes) ont été tués dans cette attaque armée non revendiquée, menée mardi à Arbinda, près de la frontière malienne, qui a visé à la fois le détachement militaire et la population civile.Selon l’état-major des armées burkinabè, la riposte a permis de tuer « 80 terroristes ». « Une centaine de motos, de l’armement et des munitions en grande quantité ont également été récupérés » sur les Djihadistes en fuite.

La Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article