Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Connaissant le Président américain Donald Trump dans ses multiples agissements parfois exécutées avec maladresses et stupidités, cette décision des autorités américaines à ne plus considérer les colonies israéliennes contraires au droit international n’étonnerait pas assez de gens, même leurs ennemis de l’Etat israélien ! En effet Belga et la RTBF eurent publié depuis hier lundi 18 novembre 2019 cette information indiquant que les Etats-Unis ne considèrent plus contraires au droit international les colonies israéliennes en Cisjordanie, a annoncé lundi le chef de la diplomatie américaine, alors que ces occupations de territoires palestiniens sont au contraire jugées illégales par l’ONU et une grande partie de la communauté internationale. « Après avoir examiné soigneusement tous les arguments de ce débat juridique, (nous concluons que) l’établissement de colonies de civils israéliens en Cisjordanie n’est pas en soi contraire au droit international », a dit Mike Pompeo. Cette décision pourrait être interprétée comme un coup de pouce au Premier ministre israélien sortant Benjamin Netanyahu, qui a proposé d’annexer une partie des colonies de Cisjordanie occupée.

Selon les deux médias belges, l’Autorité palestinienne a dénoncé la position des Etats-Unis. Washington n’est « pas qualifié ou autorisé à annuler des dispositions de droit international et n’a pas le droit de légaliser des colonies israéliennes », a déclaré dans un communiqué le porte-parole de la présidence palestinienne, Nabil Abou Roudeina.En revanche, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a salué lundi la position des Etats-Unis.Cette décision « est le reflet d’une vérité historique que les juifs ne sont pas des colonisateurs étrangers en Judée-Samarie (ndlr : nom biblique utilisé en Israël pour désigner la Cisjordanie occupée). En fait, nous sommes appelés juifs car nous sommes le peuple de Judée », a-t-il dit dans un communiqué.L'Union européenne a de son côté réaffirmé sa condamnation de la politique de colonisation israélienne. « La position de l'Union européenne sur la politique de colonisation israélienne dans le territoire palestinien occupé est claire et reste inchangée : toute activité de colonisation est illégale au regard du droit international et compromet la viabilité de la solution à deux Etats et les perspectives d'une paix durable, comme le réaffirme la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations unies », a déclaré la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini dans un communiqué à Bruxelles.« L'UE demande à Israël de mettre fin à toute activité de colonisation, conformément à ses obligations en tant que puissance occupante », a-t-elle ajouté. « L'UE continuera de soutenir la reprise d'un processus constructif en vue d'une solution négociée prévoyant deux Etats, seul moyen réaliste et viable de réaliser les aspirations légitimes des deux parties », a-t-elle conclu.

La Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article