Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Cette analyse fût possible grâce à sa rubrique « Ma réflexion du jour » que cet économiste et analyste tchadien s’est lancé à dresser le bilan de ces deux entreprises gérant respectivement les communications dans leurs pays entre autres le Tchad en Afrique centrale et le Sénégal dans la partie Ouest du continent. Kébir Mahamat Abdoulaye demeure presque convaincu que : « SOTEL-Tchad et SONATEL-Sénégal, ont presque le même âge, mais un match inégal ! ». Dans ce titre qu’il eut délibérement choisi pour sa rubrique : « Ma réfléxion du jour », ce jeune cadre de l’administration publique tchadienne revele dans un premier temps que : «  les deux sociétés de Télécommunications du Tchad, appelée, SOTEL-Tchad (Société de Télécommunication du Tchad) et celle du Sénégal, appelée SONATEL (Société Nationale de Télécommunication), ont été restructurée dans une même époque, presque même année en 1997, date d'ouverture de leur capital au privé ! ».

Ensuite il est lancé à dresser primo le bilan de SONATEL-Sénégal en revelant de façon assez bien détaillée : « que le groupe SONATEL intervient dans les télécommunications, précisément dans les domaines de téléphonie fixe, mobile, de l’Internet, de la télévision et des données au service des particuliers et des entreprises.22 ans plus tard après ouverture de son capital au privé, puisqu'elle a été créée en 1985, la société sénégalaise ( SONATEL ) en 2018 a 4500 salariés, réalisé 1022 milliards de Fcfa de chiffre d'affaires, un résultat net de 202 milliards de Fcfa , un investissement de 194 milliards de Fcfa, a versé 500 milliards de Fcfa au titre des recettes budgétaires à l'Etat Sénégalais, plus de 3000 milliards de Fcfa de capitalisation boursière. Il a 30 millions de clients dont 5,6 millions pour la téléphonie mobile. Sur le plan managérial, la SONATEL a connu 4 directeurs généraux en 30 ans ! Grâce à son développement, SONATEL est présente depuis 2016 dans 5 autres pays comme la Sierra Léon, la Guinée Bissau, le Mali...! Depuis pratiquement 35 ans de sa création et de l'ouverture de son capital au privé, SONATEL a connu 4 Directeurs Généraux ! »

Vienne en secundo celui du SOTEL-Tchad en explication à sa manière sous forme des recherches personnelles que, mais assez convaincantes que : « Groupe Sonatel commercialise ses produits de télécommunications dans les domaines de téléphonie fixe, mobile, de l'Internet, de la télévision et des données de services des particuliers et des entreprises.Après 22 ans d'activités, le groupe SOTEL Tchad emploi 387 salariés. Mais une grande partie des salariés est sur le point de licenciement par départ volontaire dans le cadre de plan social afin de reduire les charges notamment la masse salariale. Le groupe SOTEL Tchad a réalisé 9 milliards de FCFA de chiffre d'affaires pour 138 milliards de Fcfa de chiffre d'affaires dans le secteur, soit 6,5 % de part de marché. Son taux de recouvrement de ses factures est à 32% .SOTEL-Tchad a 32.107 abonnés de téléphonie fixe dont 18918 pour la téléphonie mobile. Le groupe SOTEL Tchad a connu plus de 20 Directeurs généraux depuis 1997. Il ne couvre pas l'ensemble du territoire national ! Pourtant, il existe des similitudes macroéconomiques. Par exemple lele Sénégal a presque le même nombre de population que le Tchad : 15 millions d'habitants contre 14,9 millions pour le Tchad. Le PIB du Sénégal est de 16 milliards de dollars en 2017 contre 10 milliards de dollars $ pour le Tchad. Pour l'année 2019, le budget du Sénégal s'élève à 4000 milliards de Fcfa contre 1200 milliards de Fcfa pour le Tchad.Alors pourquoi le groupe SOTEL Tchad au regard de tous ces chiffres est très loin du groupe sénégalais SONATEL et malgré un secteur très prometteur, SOTEL Tchad est en situation moribonde et de faillite ? Bref, pourquoi les autres réussissent, mais pas nous en matière de gouvernance d'entreprise ? ».

Ahmat Zéïdane Bichara

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article