Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

La liste des candidats déclarés à l’investiture démocrate s’est allongée depuis hier dimanche 23 novembre avec l’officialisation de la candidature de l’ex-maire Michael Blumberg dans la course à la Maison-Blanche, a rapporté l’AFP pour le compte du journal de Montréal qui prédit une relance de la compétition déjà serrée pour l’investiture démocrate. «Je suis candidat à la présidentielle pour battre Donald Trump et reconstruire l’Amérique », a affirmé sur le site internat l’homme d’affaires de 77 ans, qui avait ouvertement multiplié ces dernières semaines les préparatifs à son entrée en campagne. Monsieur Bloomberg. Ce dernier a fait fortune dans l’information financière (50 milliards de dollars, ce qui fait de lui un sérieux candidat prêt à affronter l’actuel président. Les démocrates attendent patiemment l’ultime confrontation pour départager les 18 prétendants. «Nous ne pouvons pas nous permettre quatre années supplémentaires d’actions immorales et irréfléchie de la part de Donald Trump », a plaidé monsieur Bloomberg dimanche. «Il représente une menace existentielle pour notre pays et nos valeurs.

S’il remporte un nouveau mandat, nous pourrions ne jamais nous en remettre », a expliqué le responsable à la tête de la métropole de New York de 2002 à 2013. La candidature annoncée de monsieur Bloomberg vient relancer le débat sur l’âge avancé des candidats, avec désormais quatre septuagénaires en lice pour ravir le fauteuil de Donald Trump, lui-même septuagénaire de la Maison-Blanche. A 77 ans révolus, l’ancien vice-président de l’administration Obama, fait la course en tête devant les progressistes Elizabeth Warren, âgée de 70 ans et Bernie Sanders, 78 ans, avec l’inexpérimenté le jeune Pete Buttigieg, 37 ans, en quatrième position, selon les sondages nationaux. Le nouveau candidat, monsieur Bloomberger estime qu’il pourrait y avoir un créneau entre Mme Warrenn et M. Sanders jugés trop à gauche par une partie de l’électorat démocrate et monsieur Biden, affaibli par des interrogations sur son état physique et happé par l’affaire ukrainienne qui vaut à Donald Trump une procédure en destitution. Donald Trump n’a pas réagi spontanément sur Tweeter dès l’annonce de la candidature de monsieur Bloomberg. Le président américain a choisi simplement de retweetter des critiques acerbes de sympathisants républicains contre l’ex-maire. Début novembre, Donald Trump avait réagi avec mépris à l’annonce d’une possible candidature de monsieur Bloomberg. «Le petit Michael échouera », avait-il assuré en référence à la taille du milliardaire, environ 1,70 m. «Je pense qu’il va en fait nuire à Biden », avait-il suggéré.

Moussa S. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article