Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Cette mise en garde de la part de monsieur Mahamat Nour Ahmed Ibedou en tant que secrétaire général de la CTDDH a été faite au nom de son organisation défendant la vie des populations tchadiennes ou de ceux-là vivant sur le territoire de son pays.C’est un communiqué de presse N°044/CN/CE/2019 qui a été fait depuis Genève la Suisse hier samedi 26 octobre 2019 et  publié sur les réseaux sociaux le même jour.Titré : « La CTDDH dénonce l’hégémonie et le mépris répété des proches de Deby sur les autres Tchadiens »,ce communiqué de presse  N°044/CN/CE/2019 de la Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme(CTDDH) en question informe le public que le samedi 26 octobre 2019, Ahmat Darfour policier de son état et proche parent d'Idriss Déby, exerçant à Oumhadjer département du Batha-est, a tenté à deux reprises d'assassiner le paisible citoyen Ahmat Habib.

En effet, Ahmat Darfouri réclamait la propriété d'un terrain qui appartenait à Saleh Habib petit frère de Ahmat Habib. Pendant que cette affaire est encore pendante devant le Tribunal de grande instance d'Oumhadjer, Ahmat Darfour (policier) avait vendu ce terrain à d'autres personnes et les a autorisé à construire sur le terrain litigieux. Le citoyen Ahmat Habib, frère de sang de Saleh Habib a demandé aux maçons de suspendre leurs travaux. Informé de cette suspension, Ahmat Darfour se rendit chez Ahmat Habib qui était assis devant sa boutique et fonça sur lui avec son véhicule ; celui ci n'a pu échapper à l'écrasement qu'en sautant de justesse à l'intérieur de sa boutique.Il a néanmoins subi des graves blessures à la tête.Ce communiqué de presse signé de monsieur Mahamat Nour Ahmed Ibedou en tant que secrétaire général de la CTDDH, estime que cette attitude dénote l'hégémonie et le mépris des proches du chef de l'état pour la vie des autres citoyens. Ces comportements barbares et esclavagistes doivent impérativement prendre fin.En conclusion, le communiqué de presse de la CTDDH demande la radiation immédiate de ce délinquant du corps de la police nationale, son arrestation et sa traduction sans délai devant les juridictions nationales compétentes.

La Rédaction

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article