Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Dans son neuvième album qui vient de sortir, le rappeur Kanye West qui se tourne maintenant vers l’Afrique dévoile son penchant pour le gospel et la parole religieuse. Rencontre avec un artiste controversé qui en dehors de la musique touche également à la politique et aux affaires. En Afrique , les églises évangéliques accueillent de plus en plus de monde, la nouvelle œuvre musicale de l’artiste ne manquera certainement pas de faire sensation. A travers son neuvième opus, le rappeur âgé de 42 ans se présente comme un messager divin tout en affirmant son orientation chrétienne et son désir de quête spirituelle. Converti au christianisme depuis peu, le rappeur a choisi de baptiser son album « Jésus is King ».Avec sa nouvelle création artistique,  Kanye West fait de nouveau la une des médias quand il n’officie durant ses fameux Sunday Services. Il s’agit d’une sorte d'offices religieux qu’il organise tous les dimanches, en surfant sur des sonorités hip-hop et des chants cantiques. Le Gospel étant une musique qui attire les foules avec ferveur, elle représente aux yeux de l’artiste une marque de fabrique qui lui sert aussi d’élan vers une meilleure élévation spirituelle. Sur la base d’une chronique radiophonique dans laquelle il analyse la trajectoire évangélique de l’artiste R. Kelly sur les antennes de Radio France Internationale, Qemal Affagnon, le responsable Afrique de l’Ouest d’Internet Sans Frontières estime que  la foi permet désormais à des artistes de renom tels que Kanye West  de lisser leur image indépendamment des boulettes qu’ils peuvent commettre. Au pays de l’oncle Sam, le fils de Donald  Trump s’est empressé d’encensé la star sur Twitter dont les produits devraient dépasser les 1,5 milliard de dollars de chiffre d’affaires cette année.« Kanye West bouleverse les codes de la culture. Son nouvel album Jésus Is King, est l’incarnation de la créativité sans peur et des idées « dangereuses et non approuvées ».Selon certaines rumeurs, « Jesus is King », serait la version rafraîchie du projet Yandhi qui avait conduit l’artiste en Ouganda.

L’année dernière au mois d’octobre, celui qui se fait désormais appeler Ye s’était rendu en Ouganda pour enregistrer une partie de son album dont la date de sortie initiale était prévue pour le 23 novembre   2018.Durant son séjour en Ouganda, Kanye West et son épouse Kim Kardashian ont d’ailleurs rencontré Yoweri Museveni, qui dirige son pays depuis 1986.Durant une rencontre organisée pour la circonstance, Yoweri Museveni s’était vu offrir une paire de baskets blanches, de la marque Adidas par les deux stars. Dans le palais présidentiel, le rappeur connu pour son extravagance et sa mégalomanie en a profité pour offrir une copie de ses nouvelles chansons au politicien qui souhaite à nouveau modifier la Constitution de son pays pour pouvoir prétendre à un sixième mandat en 2021. En recevant son cadeau des mains de Kim Kardashian, Museveni en profita pour lancer à ses invités : «C'est pour jouer au foot» ? A la  question du vieux leader des Grands lacs, Kanye West,  qui se considère comme un prophète et qui se compare souvent à Picasso, Michel-Ange, Thomas Edison ou Steve Jobs  avait répondu : «Non, c'est pour aller à la salle de sport, seulement». Si l’artiste dont le magazine Forbes estimait la fortune à 22 millions de dollars en 2017, a eu à déclarer qu’il se rendait en Ouganda pour trouver  l'inspiration qui lui manquait afin de terminer son album, il semblerait toutefois que l’homme qu’on ne présente plus a l'intention de développer dans ce pays un parc d'attractions à  l’image de  Jurassic Park ou Disney World. Pour   Bobi Wine, l’attitude de Kanye West est immorale.

Le chanteur qui fait régulièrement la une des journaux en Ouganda s’est révélé par ses actions contre la suppression de la limite d’âge à la présidence et contre la taxe sur les réseaux sociaux désormais en vigueur  en Ouganda. Devenu le principal opposant de Museveni, Bobi Wine compte d’ailleurs affronter Museveni dans les urnes les élections prévues en 2020. Au regard du succès que rencontre la méga star à travers ses  activités évangéliques,Kanye West  souhaite pérenniser l’offre tout en délocalisant l’organisation de  ces rendez-vous dominicaux aux quatre coins des Etats-Unis.Durant une interview publiée quelques heures avant la sortie de  «Jésus Is King», Kanye West qui a visiblement la grosse tête déclarait :«Il viendra un temps où je serai le président des États-Unis, et je me souviendrai de tout fondateur qui n'aura pas été capable de comprendre culturellement ce que nous faisions».Durant l’entrevue télévisée Kanye West a par ailleurs précisé qu'il demande à ceux qui ont collaboré à son dernier album de studio de s'abstenir d’avoir des relations sexuelles en dehors du mariage. Dans le déroulement de l’entretien télévisé, Il avoua avoir souffert autrefois d'une dépendance à la pornographie et au sexe. Kanye West  qui totalise 21 Grammy Awards en l’espace de huit ans  et qui est parvenu à vendre plus de 32 millions de disques disait devant les caméras : «Certains se noient dans les drogues, et moi je me suis noyé dans ma dépendance au sexe».Le rappeur qui reste à ce jour  le plus récompensé de tous les temps et qui  bénéficie de 100 millions de téléchargements dans le monde a expliqué durant son intervention  qu'il avait découvert la pornographie très jeune et qu'il avait développé une dépendance au sexe suite au décès de sa mère en 2007.

Laurent Batonga

Contribution 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article