Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Information bonne à lire, publiée par la RTBF depuis hier jeudi 05 septembre 2019,mais portant la signature de l’Agence Belga. Selon donc ces deux médias belges, New York a dévoilé jeudi sa dernière arme pour lutter contre les rats qui hantent les couloirs de son métro et fouillent les amoncellements de sacs poubelles un piège à base d'alcool.La municipalité de la première métropole américaine mène une guerre de longue haleine contre ces rongeurs, dépensant des millions de dollars pour réduire une population estimée à quelque deux millions d'individus en 2014. Avec des méthodes allant de la contraception à la glace carbonique (pour les asphyxier), en passant par des poubelles intelligentes.Le principe de Ekomille, l'engin présenté jeudi par la municipalité, consiste à faire grimper le rat dans un récipient de quelque 60 cm de haut, avec un appât.

Selon toujours la description de Belga pour le compte de la RTBF,un capteur déclenche alors un levier qui le précipite sur un plateau pouvant contenir 80 carcasses de rats, qui baigne dans un liquide alcoolisé, où il se retrouve prisonnier.« Ça les met K.O. et ils finissent par se noyer », a expliqué aux journalistes Anthony Giaquinto, président de la société Rat Trap Inc., qui importe les engins d'Italie.Quelque 107 rats ont ainsi été tués durant un mois de tests menés aux abords de la mairie de Brooklyn, ont expliqué les responsables aux journalistes, invités à observer un conteneur rempli de rats morts flottant dans un liquide vert.Le procédé est « humain et écologique », s'est félicité le président de Brooklyn, Eric Adams, en annonçant que la technique allait être utilisée dans plusieurs quartiers de son district, particulièrement infestés.New York est confrontée à une « crise » des rats, traumatisante pour certaines familles, a expliqué Eric Adams.En 2017, le maire de New York, Bill de Blasio, avait présenté un plan anti-rats de grande ampleur, doté de 32 millions de dollars.On en aperçoit souvent dans la rue ou dans le métro. Une vidéo célèbre publiée sur YouTube en 2015 en montrait un traînant une tranche de pizza dans les escaliers du métro, et une autre en 2016 montrait un rat en plein milieu d'un wagon de métro, escaladant une barre métallique.

Ahmat Zéïdane Bichara

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article