Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Jusqu’au 09 septembre 2019, le procès de Mme Toupta Boguéna contre deux journalistes à savoir Martin Inoua Doulgué (Salam Info) et Abderaman Boukar Koyon (Le Moustik) était toujours dans sa phase d’instruction. Ils ont été présentés au juge le 09 septembre dernier. La parole a été donnée respectivement à dame Toupta Boguéma et aux prévenus avant que l’audience ne soit envoyée au 16 septembre 2019.

Ils comparaissent devant le Tribunal de Grande instance de N’Djaména. La demande de la mise en liberté provisoire des deux directeurs de publication introduite par leurs avocats a été rejetée.  C’est ainsi que l’ordre a été donnée de les reconduire à la grande prison centrale d’Amsinéné où ils croupissent dans un environnement insécurisé. En effet, depuis l’évasion de l’ex commissaire de police Abdelkérim Hassan Nassour le 27 aout 2019 et d’Ali Hamad Hérigué courant septembre 2019 tout en tuant à bout portant le geôlier Nadji (gendarme), on a rendu la vie dure à tous les prisonniers. C’est donc dans cet environnement que séjournent nos deux confrères écroués. Leur détention est une véritable épée de Damoclès sur la tête de tous les journalistes tchadiens qui exercent désormais leur métier, la peur dans l’âme.

D.P Déli Sainzoumi Nestor, Journal Tchadien Éclairages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article