Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Depuis l’avènement du MPS au pouvoir, le sport  tchadien en générale traverse une période très sombre de son histoire au regard des résultats obtenus dans toutes les disciplines. Et visiblement, des dispositions pour tenter de le ramener sur les rails ne sont pas une priorité des autorités en charge du sport tchadien. A travers cet article critique, Maître Hisseine Ngaro, en bon connaisseur du milieu sportif tchadien propose quelques pistes de sortie pour aider le gouvernement à asseoir une politique du Sport de haut niveau. Acte 1.Cette réflexion découle de plusieurs années d’expériences ( de 1976 à nos jours), en tant qu’athlète de haut niveau à un certain moment de la vie et de l’histoire du pays, mais aussi, en tant que dirigeant sportif, formé tant sur le plan administratif, technique et stratégique du sport de haut niveau. Pour finir,  j’ai mis à la disposition de la Confédération Africaine d'Athlétisme une expertise en ma qualité de délégué à l'Organisation des événements continentaux en Afrique.Dans cette première partie, je mets l’accent sur la gestion du Sport de haut niveau, tel qu'il devrait être mis en exécution par nos gouvernants, le Comité olympique, les sponsors et autres partenaires. Ensuite, nous évoquerons le rôle d'une Fédération sportive et ses affiliées. Nous terminerons cette analyse sur le rôle des supporters.

Ainsi donc, la gestion du Sport de haut niveau ne peut pas être l'apanage d'un pays qui ne s'est pas au préalable défini une politique de sports, bien précise, concise, viable,  et visible qui s'étend dans le temps et dans l'espace, selon la durée et les priorités qu'il s'est fixé en termes de choix de disciplines sportives à développer en fonction de leurs succès, plus ou moins prometteurs !Le sport de nos jours comporte un enjeu socio-politique et économique incontournable. Certains pays, inconnus il y a peu, se sont fait découvrir grâce au sport ! ainsi, le Sport est devenu une véritable industrie pour certains pays à l’image du Kenya.La politique de sports permet à un pays de développer la pratique des activités sportives depuis les écoles primaires jusqu'aux études Universitaires ou professionnelles et c’est là où on décèle les premières crèmes de celles et ceux qui ont des aptitudes physiques et  techniques à exceller dans telle ou telle discipline sportive. Mieux, les espaces sportifs ont un second rôle très important, celui de faire drainer les enfants non scolarisés à pratiquer le Sport et détecter parmi eux des futurs champions. Cette politique ne peut être réalisable que lorsque les conditions matérielles, telles la construction des infrastructures sportives de qualité, répondant aux normes internationales, la dotation en équipement Sportif, la construction des salles de musculation, des entraînements, un personnel médical qualifié, des psychologues, bref, tout ce qui accompagne les sportifs de haut niveau à donner le meilleur d'eux-mêmes. Le Gouvernement doit aider à la formation des encadreurs administratifs et techniques afin de leur permettre d'avoir les capacités de bien encadrer les jeunes sportifs dont ils ont la charge.

Le Ministre des Sports, homme politique à nommer à ce poste, devrait avoir côtoyé le Sport pour mieux appréhender sa mission.  Les responsables à nommer aux postes de Secrétariat Général ou de Direction Générale, qui constituent l'entourage immédiat du ministre ne doivent être composés que de techniciens du Sports afin qu’ils puissent jouer aussi les rôles de Conseillers dans le domaine de leur compétence!Le budget que le gouvernement doit allouer annuellement au Ministère des Sports doit prendre en compte, celui des activités sportives annuelles de chaque fédération. Le gouvernement doit faciliter la participation des Sportifs de son pays lors des rencontres amicales, pour permettre à ceux-ci de bénéficier de l'expérience des autres, d’une part, d'autre part, permettre aux équipes des jeux collectifs d'avoir une certaine cohérence et de complicités techniques et tactiques dans leur système de jeu, lors des compétitions continentales ou internationales. Enfin, la nouvelle donne mondiale recommande aux gouvernements des pays économiquement faibles de mettre en place, une politique des Sports suivant un Plan de gestion stratégique des disciplines sportives de son pays, en priorisant les disciplines sportives prometteuses, en voie de l'être ou pouvant l'être à court, moyen et long terme ! Cette politique consiste à encourager les disciplines sportives prometteuses à la perfection, celles en voie de l'être à soit atteindre aussi la perfection, soit devenir prometteuses à court terme et les dernières à fournir plus d'efforts pour bénéficier des mêmes avantages que les deux premières.

Hisseine Ngaro, Eclairages n°75 du 12 septembre 2019.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article