Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

En contemplant cette photo publiée en parallèle de l'article, où on y voit clairement un touriste blanc assis sur une chaise à porteurs pour l’ascension du Volcan Nyiaragongo dans l'est de la République Démocratique du Congo (RDC).Cela ne rappellerait-elle pas aux internautes ou à d’autres personnes l’époque coloniale où les colons blancs eurent obligé les noirs qui furent sous la dominance coloniale à les porter exactement de cette manière ? Ainsi,juste quelques minutes après la publication de cette information signée Belga ,mais publiée hier jeudi 29 août 2019 par la RTBF,une internaute répondant au nom de Ley Uwera déclara sur Tweet que le Park de Virunga devrait avoir honte de proposer ce genre de service aux touristes. Elle affirma que cela rappelle les images de l’époque coloniale. « Je ne sais pas si cela fait parti de leur plan marketing, mais c’es très dégoûtant .On ne veut pas de ça ! », a-t-elle conclu.Elle n’est d’ailleurs pas la seule à se briser de colère en voyant une telle image où des noirs transporteurs un touriste blanc.Beaucoup d’internautes  se sont indignés de cette photo prise et partagée sur Instagram dimanche 25 août 2019 par le photo-reporter britannico-canadien Finbarr O'Reilly où on y voit donc un touriste assis sur une chaise à porteurs pour l'ascension du volcan Nyiaragongo dans l'est de la République Démocratique du Congo (RDC).

 

Le reporter de Belga pour le compte de la RTBF eut décrit l’image montrant un touriste porté sur une sorte de « tipoy » par quatre Congolais dans le parc des Virunga, près de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.Selon le photographe joint par l'AFP sur Instagram, le touriste n'était pas handicapé « mais il n'était pas capable de monter seul ». « Les jeunes gens travaillent comme porteurs au parc », a-t-il précisé. Au nombre de six au total, ils ont touché 100 dollars chacun, selon le photographe. Sans provoquer des remous majeurs, l'image a choqué quelques internautes en RDC.Un autre internaute dénonce en commentaire une « pratique qui symbolise la domination de l'homme blanc sur l'homme noir ». « Il s'agit d'un service qui, à l'occasion, a été offert comme un soutien supplémentaire aux personnes ayant une déficience ou qui pourraient avoir du mal à marcher sur un terrain plus difficile au parc », a expliqué le service de communication des Virunga.Le volcan Nyiragongo est un des sites du parc Virunga rouvert en février 2019 après huit mois de fermeture liée à des incidents meurtriers et des kidnappings.L'ascension du Nyiragongo (3.470 m) n'est pas possible sans l'assistance d'accompagnateurs. La montée du volcan nécessite entre 8 à 10 heures de marche. La randonnée est totalement déconseillée aux personnes âgées, aux enfants en bas âge et aux personnes présentant un problème de santé.

Ahmat Zéïdane Bichara

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article