Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Après moult tractation, le FCC et le CASH sont parvenus à un accord sur la composition du futur gouvernement qui verra le jour la semaine prochaine, apprend-on depuis hier vendredi 21 juin grâce à la publication de l'agence Belga pour le compte de la RTBF. Le prochain gouvernement sera composé de 65 membres, dont la grande majorité proviendra du Front commun pour le changement (FCC), la coalition de l'ex-président Joseph Kabila, renseigne vendredi la presse kinoise, évoquant des sources du FCC. Concrètement, le futur premier gouvernement de l'ère Tshisekedi sera constitué de 45 ministères et de 20 vice-ministres, a déclaré un cadre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), la formation politique de l'ex-président Kabila, formant le noyau de la coalition FCC, Serge Kadima, à la radio privée Top Congo-FM . Selon toujours le cadre du FCC, sa coalition obtiendrait 30 postes ministériels et 12 postes de vice-ministres. Quant à la coalition partenaire Cap pour le changement (CASH) de l'actuel président Tsihsekedi, elle bénéficierait de 15 ministères et de 8 postes de vice-ministres. L'équipe gouvernementale aura à sa tête quatre vice-Premiers ministres et sept ministres d’État.

Les deux entités de la majorité gouvernement ont trouvé jeudi dernier ce compromis sur la clé de répartition des portefeuilles ministériels et des ministères de souveraineté au terme des négociations entre les délégués du FCC et de CASH. « Les discussions n'ont pas du tout été faciles », a reconnu monsieur Kadima, qui a estimé que le gouvernement du Premier ministre désigné, Sylvestre Illuga Illukamba, sera bientôt présenté. Il a par ailleurs rassuré que le futur Premier qui entrera en fonction, est bien en contact avec le chef de l'Etat et l'autorité morale du FCC, Joseph Kabila. « Les négociations se trouvent sur l'étape de l'harmonisation des noms qui doivent occuper les différents ministères », a révélé le média en ligne Politico.cd. D'après ce dernier, les négociations devront vraisemblablement se poursuivront jusqu'à ce week-end. « Si le chef de l'Etat, Félix Tshisekedi, est assuré d'avoir le contrôle des ministères régalien (Défense, Intérieur, Affaires étrangères et Justice, avec en prime les Finances), on doit s'attendre à une rude bataille autour des nominations », écrivait vendredi de son côté le journal « Le Potentiel ». « La nébuleuse de ses regroupements politiques ne rend pas tâche facile au FCC. Au CASH, par contre, il y a plus de souplesse, dans la mesure où tout sera tranché entre Félix Tshisekedi et son allié de la campagne électorale, devenu son directeur de cabinet Vital Kamerhe », renchérit le quotidien. « Avoir un gouvernement au 30 juin : un challenge pour Fatshi », surnom donné au président Tshisekedi, titre encore Le Potentiel. A noter que le dimanche 30 juin sera célébré le 59e anniversaire de l'accession à l'indépendance de la RDC. « Est-ce que le pays aura un gouvernement avant cette échéance ? », s'interroge le journal. « Célébrer une fête d'indépendance sans que le pays n'ait un gouvernement traduirait que la classe politique congolaise n'a pas encore atteint le stade de maturité », commente encore le quotidien.

Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article