Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Le Nicaragua a encore attiré l'attention du reporter de l'AFP qui a signalé depuis le 16 mai dernier via le journal de Montréal, la mort suspecte d'un opposant incarcéré pour avoir participé à des manifestations contre le gouvernement en place à Managua, L'annonce de cette mort a été faite par le ministère de l'Intérieur nicaraguayen qui a précisé en outre qu'Eddy Montes âgé de 57 s'est fait blessé lors d'un affrontement avec un agent de sécurité de la prison à qui il voulait arracher son arme. Le ministre de l'Intérieur Luis Cañas a reconnu par ailleurs qu'au moins six fonctionnaires du personnel pénitentiaire de la prison Mondelo, située à 20 kilomètres au nord de la capitale Managua, ont été blessés et sont pris en charge par le personnel médical.

L'incident s'est déroulé alors qu'une délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICIR) effectuait une visite dans la prison de haute sécurité Mondelo, a ajouté un communiqué du ministère de l'Intérieur. La victime a été arrêté en novembre 2018 lors des manifestations contre le président Daniel Ortega. Pour justifier son détention, le pouvoir a retenu plusieurs charges contre lui, notamment actes de terrorisme, vol , détention et usage d'armes prohibées et bien d'autres délits punis par la loi, Selon le ministère, « un groupe de prisonniers s'est jeté sur le personnel de sécurité et a lutté avec l'une des sentinelles avec la claire intention de lui prendre son arme réglementaire, Lors de cette lutte, un coup est parti et a atteint le détenu », L'Alliance civique pour la justice et la démocratie (ACJD), une alliance de l'opposition nicaraguayenne a vivement protesté sur Twitteer contre les événements qui ont abouti à la mort brutal de l'opposant incarcéré. « Nous condamnons la répression menée par le gouvernement qui a provoqué la mort d'Eddy Montes Praslin », s'est insurgée l'ACJD. Des centaines d'opposants au pouvoir du président Ortega, croupissent encore dans la prison Mondelo pour avoir simplement participé aux manifestations de 2018.

Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article